Aller au contenu principal
Font Size

Transition vers le logement collectif pour les producteurs de foie gras

Le passage au logement collectif est une des grandes attentes de la filière palmipède à foie gras. De nouveaux équipements sont proposés aux structures coopératives et éleveurs indépendants. Ils étaient présentés à la 22e édition de Foie Gras Expo, salon organisé par la Maison du Palmipède fin mars à Mont de Marsan. La date butoir pour la mutation est fixée à fin 2015.

Les logements avec des gaines 
ont leurs adeptes.  La notoriété 
du constructeur reste un atout.
Les logements avec des gaines
ont leurs adeptes. La notoriété
du constructeur reste un atout.
© X. Cresp

Avec 41 % d’ateliers aux normes et une date butoir fixée à fin 2015, les enjeux du gavage deviennent pressants. La filière palmipède à foie gras qui s’est engagée à respecter cette échéance y travaille, alors que les offensives des anti-gavages se développent. De la part des groupes coopératifs, les incitations au changement ont porté leurs fruits, grâce à un accompagnement technique et économique. Mais les éleveurs indépendants semblent moins pressés. Dans la quinzaine de modèles présentés fin mars à Mont-de-Marsan, deux tendances se dessinent : un logement simple sans contention ou plus sophistiqué avec contention, raclage ou ventilation intégrée. L’uniformité de la demande des producteurs coopératifs a permis à certains constructeurs de tirer leur épingle du jeu. Néanmoins, chaque constructeur tente de montrer son ‘plus’ auprès des éleveurs encore indécis. Le prix du logement, ses apports techniques, et la notoriété du constructeur sont des critères de choix importants.


Assurer la transition entre générations


Le passage au logement collectif est un vrai choc de génération. Parmi les indécis, nombre se posent la question de continuer le métier. Consciente de cette réalité, la Maison du Palmipède, en partenariat avec les instances professionnelles, a communiqué sur les différents modes de commercialisation des produits. Circuits courts, conserverie à la ferme, agrotourisme ont été débattus pour susciter l’intérêt de producteurs désireux d’apporter une plus-value à leur exploitation. À terme, le logement collectif devrait aussi apporter plus de confort humain. Il pousse à l’innovation technique qui s’accompagne d’une transition économique pour toute la filière, mais aussi générationnelle qui accélère cette mutation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Pendant la période dérogatoire du nouveau règlement bio, le parcours pourra faire au minimum 1 mètre de large, à condition que le bâtiment ait été certifié bio avant le 31 décembre 2020 © P. Le Douarin
L’Inao adopte en urgence des règles transitoires pour les poulettes bio
Pour continuer à produire des poulettes bio et bénéficier d’une dérogation européenne, les éleveurs de poulettes devront être…
Les canards Grimaud Frères sexés dans l’œuf dès 2021
Le sélectionneur Grimaud Frères a mis au point un procédé pour déterminer au stade embryonnaire le sexe des canards barbarie et…
Sur le modèle utilisé fin 2018 par Seleggt, les œufs contenant des mâles sont retirés par un bras automatique, après avoir subi le test de détection du sulfate d'œstrogène. © Seleggt
L’Itavi fait un état d’avancement des recherches sur l’ovosexage des poussins
Plusieurs solutions techniques de sexage de l’embryon de poulet in ovo sont en cours de développement dans le Monde, avec des…
 © P. Le Douarin
« Orvia commercialisera des canetons mulards ovosexés en 2021 »
Avec la finalisation du prototype de sexage in ovo de ses canetons, le président du groupe Orvia, Benoît Gourmaud, annonce une…
Les filières viandes « grandes oubliées » des aides
Le secteur des viandes a pour l’instant le sentiment de faire partie des « grands oubliés » des mesures d’accompagnement…
L'essai comparatif de trois stratégies de protection de poulets certifiés vis-à-vis des coccidies E.acervulina et E. tenella, 24 groupes de 40 animaux élevés jusqu'à 48 jours en station expérimentale. © Itavi
L’Itavi a expérimenté trois solutions de prévention de la coccidiose du poulet
Un essai mené en station expérimentale par l’Itavi sur des poulets certifiés montre qu’un programme d’additifs anticoccidiens est…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)