Aller au contenu principal

Sojalim renforce la filière soja « made in Sud-Ouest »

Sojalim a été naturellement implantée sur le site d'aliments Sanders Euralis à Vic-de-Bigorre.
© Sanders Euralis

L’unité Sojalim de trituration de graines de soja locales tracées et non OGM est située au pied des Pyrénées à Vic-en-Bigorre (65) chez le fabricant d’aliments du bétail Sanders Euralis. Détenu à 55 % par Euralis et 45 % par Avril, l’investissement se monte à 3,65 millions d’euros, pour une capacité annuelle de trituration de 25 000 tonnes de graines (dont 20 % de soja bio). Démarrée en juillet 2017, Sojalim exprime la volonté d’Euralis et d’Avril, partenaires de Sanders Euralis depuis 2013, de structurer une filière « soja de France » alternative à l’importation d’outre Atlantique. Avec 140 000 ha emblavés en 2017, cette culture connaît un net rebond, dont 60 % dans le Grand Sud-Ouest. L’objectif est de dépasser les 200 000 ha d’ici 2020. La certification non OGM et la possibilité d’une transformation « à la porte de la ferme » séduisent les éleveurs comme les consommateurs, plus enclins à acheter des produits locaux nourris avec du tourteau de « soja d’ici ». Avec des teneurs plus élevées en protéines (48,5 % contre 45 %) et matière grasse (9 % contre 3 %) le tourteau français se valorise mieux, en dépit d’un prix plus élevé, mais moins volatil.

Valoriser aussi ses céréales

Les palmipèdes et les volailles représentent 57 % des 300 000 tonnes d’aliment produites par Sanders Euralis. L’usine propose également de la « mouture à façon » aux éleveurs céréaliers et maïsiculteurs. En vendant leurs matières premières à Euralis, ils peuvent acheter moins cher l’aliment complet chez Sanders Euralis. En effet, la part céréalière équivalente aux céréales livrées ne coûte que les surcoûts intermédiaires (fabrication, transport et marge). Pour la coopérative, ce deal « gagnant-gagnant » permet de faire tourner l’usine dont elle est actionnaire et c’est une alternative à la fabrication d’aliment à la ferme.

Les plus lus

Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
De gauche à droite, Jacques et Pierre Lagrève, producteurs d’œufs à Louvigné du Désert, et Olivier Dauloudet, technico-commercial Ouest pour Patura
Volailles plein air : Sécuriser les parcours contre les intrus avec des clôtures électrifiées
Pour protéger les parcours des intrusions humaines et animales, les clôtures électrifiées assurent une protection efficace et…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Fils de producteur d’œufs, Raphael Collet n’a aucune inquiétude vis-à-vis de ses choix techniques et de la commercialisation de ses œufs.
Œufs de consommation : Première installation d’une volière pondeuse Combo Plus
Dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Raphaël Collet a repris l’élevage de pondeuses de son père pour voler de ses propres ailes.…
La ventilation dynamique est le premier poste de charges dans un poulailler de chair avec des économies importantes possibles dans les débits intermédiaires.
Dépenses électriques : Comment économiser avec une ventilation dynamique
La ventilation dynamique étant le principal poste de consommation électrique des bâtiments avicoles qui en sont équipés, modifier…
Selon l’Itavi, l’épointage est interdit en Norvège (1973), Finlande (1986), Suède (1988), Danemark et Autriche (2013), Pays Bas (2019), dans certains Länder d’Allemagne. La Suisse n’interdit pas mais les professionnels ne le font pratiquement plus.
Comment se préparer à la fin de l’épointage des poules bio
Arrêter l’épointage des poules pondeuses entraînera un risque accru de picage et cannibalisme. Une alimentation adaptée et l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)