Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

S’approprier la biosécurité au quotidien

Pour perdurer dans le temps, la biosécurité doit être réfléchie dans toutes les tâches quotidiennes et s’appliquer par des règles de bon sens. Elle peut être source de gain de temps et de performance.

La mise en application des mesures de biosécurité doit tenir compte des spécificités et des contraintes propres à chaque élevage en ayant conscience des points à risques. Vétérinaire de la coopérative le Gouessant, Ghislaine Eddaraï l’aborde comme une démarche de progrès. « On applique en quelque sorte la méthode HACCP de l’industrie agroalimentaire, mais à un niveau plus simple : on identifie les points critiques de la biosécurité puis on met en place des actions pour les gérer et les contrôler. » En volaille de chair, ils concernent principalement les flux de circulation, la gestion des cadavres, la gestion de la litière et le sas sanitaire. Chez Nicolas Bronsard, éleveur spécialisé en dindes, la biosécurité fait depuis longtemps partie de son quotidien. L’arrêté biosécurité et la reconstruction en 2018 d’un bâtiment incendié l’ont amené à revoir certains points et à trouver quelques adaptations, même s’il reconnaît que certaines pratiques sont encore perfectibles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
La 13ème édition du MaraTéléthon se prépare à remporter un nouveau défi
Le MaraTéléthon est un défi sportif et solidaire qui consiste à courir à travers la France 1000 km en relais et à récolter un…
Vignette
« Le consommateur dicte l’avenir de nos filières » selon Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volailles de chair
Pour l’Anvol, l’étiquetage des volailles transformées devient incontournable pour limiter la portée négative des accords…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)