Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Sanders Bretagne accélère vers l’œuf alternatif

Annick et Alain Corbel font partie des producteurs bretons d’œuf cage en contrat avec Sanders ayant fait le choix de totalement convertir leur site en alternatif.

Début octobre, via sa filiale Matines, le groupe Avril annonçait son engagement de ne plus commercialiser en 2025 d’œufs en coquille issus d’élevages de poules en cage. Quelques jours plus tard, son principal fournisseur Sanders Bretagne, encadrant le groupement Armor œufs, organisait une porte ouverte à Pleyber Christ (Finistère) chez Annick et Alain Corbel. Il s’agissait de faire découvrir un nouveau site abritant 39 500 poules plein air sur 16 ha de parcours et logées dans un bâtiment de 2000 m2 (hors jardin d’hiver) équipé de volières. « Fin 2019, nous aurons atteint en Bretagne un cheptel de 2 millions de poules alternatives contre 0,5 million en 2016, résume Philippe Lepage, responsable commercial pondeuses de Sanders Bretagne. Dans le même temps, le cheptel logé en cage sera passé de 6 à 4,5 millions. » Toutes les poules bretonnes ne sortiront pas des cages, puisqu’il reste des débouchés en ovoproduits issus de code 3.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)