Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Reconnaître les vers qui infestent les volailles

La pathogénicité des helminthes est liée à l’espèce, à sa charge parasitaire et à sa localisation dans le tube digestif. Jean-Michel Répérant, de l’Anses, rappelle l’importance de bien les identifier pour mieux s’en protéger, dans un contexte de développement des productions plein air.

Les vers infestant les intestins des volailles mériteraient d’être surveillés de plus près. Car, selon les remontées du terrain, ils pourraient rapidement devenir une problématique sanitaire majeure pour les productions alternatives. Tous ne sont pas pathogènes mais selon l’espèce et leur nombre, ils peuvent induire des retards de croissance, une dégradation de l’indice de consommation, de la diarrhée jusqu’à de la mortalité. « Avec l’accès au parcours extérieur, le risque de contamination augmente. En pondeuse, il croît aussi avec le développement des élevages au sol et en volières, d’autant plus que la durée de vie de ces parasites est longue, que leur charge augmente au cours du temps et que leurs œufs sont résistants jusqu’à un an voire plus dans l’environnement », explique Jean-Michel Répérant, expert en parasitologie à l’Anses de Ploufragan.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Maintenir un équilibre avec le biocontrôle
L’application de prédateurs naturels des poux rouges vise à contenir la population d’acariens à un niveau acceptable pour les…
Vignette
Désorganiser les colonies de poux rouges avec des allomones
Dans la Drôme, la SAS Deroux frères teste la pulvérisation d’allomones de synthèse qui désorganisent les colonies de poux rouges.
Vignette
Pou rouge : « Une panoplie de solutions adaptées à chaque élevage »
Suivre les proliférations pour traiter au bon moment et associer plusieurs techniques permet de maîtriser la « problématique »…
Vignette
Deux tiers des élevages de poules au sol porteurs d’Ascaridia

Ascaridia fait partie de la classe des nématodes, qui se caractérise par des vers parasites ronds non segmentés. Leur…

Vignette
La parasitologie de la pondeuse sous les projecteurs
Les troisièmes rencontres internationales de la pathologie de la poule pondeuse d’œufs de consommation (Rippoc) ont mis l’accent…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)