Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Prévoir les taux de CO2 avec Medibate

© P. Le Douarin

Paul Robin est chercheur en bioclimatologie à l’Inra de Rennes. Il étudie les impacts des interactions entre le bâtiment et les pratiques d’élevage sur les productions de chaleur des animaux. L’outil de modélisation informatique Medibate, mis au point avec l’Itavi, les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire, a été adapté pour prédire l’évolution de la concentration en CO2 et vapeur d’eau dans un bâtiment abritant des poulets. Cela permet de former des scénarios où varient les caractéristiques thermiques (niveau d’isolation, capacité de chauffage…) et le programme de ventilation.
Dans l’exemple présenté, il s’agit d’un bâtiment de 1 350 m² à combustion directe (2 canons de 90 kW) et à ventilation transversale (234 000 m3/h au maximum) très moyennement isolé avec 4 cm de polystyrène extrudé (coefficient global de pertes des parois de 1,13 W/k/m²). Les trois scénarios de besoins d’air comparés lors du projet Gest CO2 (lire tableau) montrent qu’il est possible de respecter la limite de 3 000 ppm avec des canons, même la première semaine, sans accroître la consommation d’énergie, à condition de réduire le renouvellement d’air minimum. En revanche, l’hygrométrie est dégradée de 10 à 15 points durant les premières semaines. Cette dégradation est atténuée en augmentant systématiquement le débit minimum à partir de 15 jours. Dans le cas où le bâtiment serait mieux isolé (coefficient de 0,69 W/k/m² avec 8 cm d’isolant), la consommation de gaz se réduirait d’environ 0,4 kg/m² et le CO2 resterait sous 3 000 ppm, quel que soit le scénario.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
La coopérative des volailles de Loué réagit à la baisse des ventes de poulet entier label rouge
Surpris par le recul du poulet entier et la stagnation de l’œuf sous labels rouges, le leader national prépare une nouvelle…
Vignette
La course au sexage des embryons de poule
Parmi les nombreuses start-up qui travaillent sur l’ovosexage, la société allemande Seleggt semble avoir pris un temps d’avance,…
Vignette
La volaille est le dindon de la farce de l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur
Signé le 28 juin, l’accord commercial bilatéral entre l’Union européenne et le Mercosur pénalise fortement le secteur agricole…
Vignette
Des bâtiments avec davantage d’espace et de lumière pour les dindons
Avec le soutien de sa coopérative Le Gouessant, Jérémy Fillon élève ses dindons en densité réduite dans deux bâtiments en lumière…
Vignette
Le groupe coopératif Terrena investit dans ses filières de volailles différenciées et les PAI
La page Doux est tournée chez Terrena. Le groupe investit désormais dans les filières différenciées, notamment avec un nouvel…
Vignette
LDC en pole position européenne
Avec ses acquisitions, le groupe LDC accroît ses performances et se positionne en leader européen, mais il stagne dans les GMS en…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)