Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Plan de filière en Auvergne-Rhône-Alpes

Un plan de filière doté de près de 1,4 million d’euros sur trois ans a été signé par le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et les acteurs de la filière avicole.

Le plan ambition filière avicole a été signé le 12 décembre entre la région Auvergne-Rhône Alpes et les acteurs de la filière, dont à droite Gilles Lassus de l'Afivol et Jacques Force du Corel avicole
© Sophie Chatenet-Allier agricole

La filière avicole régionale pèse 10 % de la valeur des productions animales, derrière le lait et la viande bovine. Sept pour cent des exploitations françaises en volailles de chair et 11,5 % des effectifs de poules pondeuses sont situés en Auvergne-Rhône-Alpes. Le développement a été dynamisé par la progression des volumes sous signes officiels de qualité et d’origine. Rien qu’à l’échelle des volailles fermières d’Auvergne, les volumes ont progressé de 10 % en moins de deux ans. Conscient de cette chance pour le territoire, le conseil régional lui consacre un plan spécifique, autour de trois axes : renforcer la compétitivité des exploitations et des entreprises ; accompagner la performance des élevages ; et développer la communication et la promotion. Sur trois ans, un budget de 1,335 million d’euros est déployé, « supérieur à l’addition des deux précédents programmes auvergnat et rhônalpin », a souligné Jean-Pierre Taite, le vice-président du conseil régional en charge de l’agriculture.

Le label a besoin du standard

L’animation et la gestion de ce plan sont assurées par l’interprofession régionale (Afivol). Son président, Gilles Lassus a salué « l’effort bienvenu de la région pour accompagner une filière porteuse qui a besoin des deux créneaux pour avancer ». À savoir, le label et le standard, complémentaires pour le fonctionnement des outils et les débouchés. Actuellement, 51 % du parc de bâtiments avicoles est conduit en production standard, le reste étant consacré aux productions labels, bio… Parmi ces bâtiments standard, nombreux ont besoin de rénovation. Sollicitée, la région est en train d’étudier la faisabilité d’accompagner les éleveurs dans leur mise aux normes. « En 2019, il est probable que nous puissions mettre sur la table un million d’euros », a annoncé Jean-Pierre Taite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Alexia Cantin avec Olivier Brebion de Val de Sèvre. Installée en janvier 2017 dans le Maine et Loire, l’éleveuse de 24 ans reprendra l’exploitation familiale en polyculture-élevage (canards mulards et bovins à viande). © V. Bargain
En canard mulard, d’abord pour la biosécurité
À la coopérative Val de Sèvre, le jardin d’hiver a été choisi dans deux élevages pour leur permettre d’abriter leurs canards…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
La Pologne touchée par un virus H5N8 hautement pathogène (mise à jour du 10 janvier)
Depuis la fin de l’année, neuf foyers d'influenza aviaire H5N8 hautement pathogènes ont été confirmés jusqu'au 9 janvier dans…
« Le peuplier agroforestier, techniques et coûts de production » vient de paraitre
Le guide de la culture du peuplier en plein champ a été édité fin 2019 pour susciter le développement de sa plantation dans le…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)