Aller au contenu principal

Nouvelles ambitions pour Avipole Formation

Organisme historique de formation spécialisée en aviculture, Avipole reste la référence, ce qui ne l’empêche pas d’évoluer, bien au contraire.

de gauche à droite : Aurore Guillot, Louison Cardineau, Sonia Perro, Audrey Le Mao et Jean-Philippe Prigent
© P. Le Douarin

Depuis sa création en 1962, en tant qu’antenne de la station expérimentale Avicole de Ploufragan chargée de la diffusion des connaissances, le CFPPSA (Centre de formation et de promotion professionnelle et sociale avicole) n’a eu de cesse d’évoluer. En 50 ans, il a formé plus de 1 700 techniciens (niveau Bac +2) appelés à devenir les cadres des entreprises amont et aval du secteur, mais aussi des éleveurs. Il est devenu Avipole en 1999. Aujourd’hui, les enjeux ne sont plus de produire plus, mais de produire mieux en étant à l’écoute des attentes de l’aval. Nouvelle présidente d’Avipole depuis le 1er janvier, Estelle Le Helloco(1) fait deux constats : celui d’un manque de candidats par rapport aux besoins de l’amont et celui d’une nécessaire montée en compétences, quel que soit le métier exercé (éleveur, technicien, salarié d’entreprise avicole).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

[Mise à jour au 5 novembre ] Influenza aviaire : le virus H5N1 s’installe dans les élevages européens
Après l’augmentation du nombre d’oiseaux sauvages retrouvés porteurs de virus, c’est au tour des élevages avicoles d’être…
Alain Debare : «En hiver, les canards logés en intérieur sont en meilleure santé qu’à l’extérieur »
Mise à l’abri des canards : « La clé, c’est un paillage régulier et conséquent »
Pour la quatrième année consécutive, Alain Debare élèvera ses lots d’hiver de canards prêts à engraisser en bâtiment fermé.
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Le Gaec Beaulieu s’est converti à l’agriculture bio, à l’occasion de l’installation de Florian Chaignon. Pour plus de cohérence,…
Le résultat d’un incendie criminel dans l’Orne en septembre 2019.
Comment répondre positivement aux attaques anti-élevages
Face aux attaques sur l’élevage, garder une communication positive est essentiel, comme l’a montré le grand débat organisé au…
L'Itavi recommande le port d'un masque lors de taches en ambiance poussiéreuse (ici en volière de ponte), du fait de la présence de particules fines qui accroissent les risques.
Santé des éleveurs de volailles : prendre aussi en compte la taille des poussières
Les plus dangereuses, les poussières fines émises en élevage de poulet ne représentent que 5 % de la masse de particules, mais…
Sécurisation contre la grippe aviaire : l’accord de la filière à foie gras a été validé
Ce 9 novembre, l’accord interprofessionnel du Cifog sur la sécurisation de la filière à foie gras vis-à-vis du risque sanitaire…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)