Aller au contenu principal

Maïsadour se lance dans le bouchon de paille

Deux filiales de la coopérative proposent l’une un matériau, l’autre un matériel pour pailler vite et bien les canards sur litière, tout en améliorant la biosécurité.

Les bouchons Soalit pour le démarrage et Reprolit (comme ici) pour le repaillage réduisent les quantités épandues pendant le lot et renforcent la biosécurité.
© X. Cresp

Le fabricant d’aliment du bétail Sud-Ouest Aliment a lancé deux nouveaux produits — Soalit et Reprolit — pour constituer les litières des canards mulards et les entretenir en cas de claustration prolongée. Il s’agit de paille de blé broyée associée à un asséchant, se présentant sous la forme d’un bouchon déshydraté de 8 mm de diamètre pour 10 à 15 mm de long. Plus facilement émiettable, Soalit est destiné au démarrage des canetons, tandis que Reprolit (plus dur) convient mieux au rechargement en cours de lot. " Ce bouchon de paille peut absorber jusqu’à cinq fois son volume en eau et peut se répandre en fine couche, annonce Xavier Lagraula, technico-commercial chez Soal. La quantité totale employée est de 2,5 à 3 kg/m2, voire moins, ce qui est beaucoup moins qu’avec de la paille en l’état. En réduisant l’humidité de la litière, ces bouchons limitent les émissions ammoniacales et améliorent le confort. " Parmi les autres avantages annoncés, figurent l’amélioration de la biosécurité avec l’assainissement par déshydratation lors de la fabrication, le stockage à l’abri des rongeurs et des oiseaux, la réduction des poussières émises lors de l’épandage. Les bouchons sont livrables en sacs, en big-bag (400 kg) ou en vrac pour un prix proposé entre 150 et 200 euros la tonne.

Réduire la pénibilité et le temps de repaillage

Le distributeur d’équipements Élevage Service a spécifiquement conçu l’équipement Propulstar pour permettre à l’utilisateur d’épandre ce bouchon de paille sans se fatiguer et sans faire entrer dans le bâtiment avec une pailleuse mobile. « C’est un outil simple, pratique à installer, et facile d’utilisation », selon Élevage Service. Le compresseur est placé à demeure sur la dalle du silo contenant le bouchon. Il envoie le produit jusqu’à 150 m de distance, à travers une gaine de 80 mm de diamètre. Selon la configuration du site, le compresseur peut donc alimenter plusieurs bâtiments. À l’aide d’un tuyau intérieur coulissant sur le rail intérieur, l’opérateur épand une fine couche sur les endroits humides. Annoncée autour de 18 000 euros, l’installation Propulstar comprend la trémie, le compresseur, le pipeline d’alimentation et le tuyau sur rail.

Les plus lus

Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
De gauche à droite, Jacques et Pierre Lagrève, producteurs d’œufs à Louvigné du Désert, et Olivier Dauloudet, technico-commercial Ouest pour Patura
Volailles plein air : Sécuriser les parcours contre les intrus avec des clôtures électrifiées
Pour protéger les parcours des intrusions humaines et animales, les clôtures électrifiées assurent une protection efficace et…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Fils de producteur d’œufs, Raphael Collet n’a aucune inquiétude vis-à-vis de ses choix techniques et de la commercialisation de ses œufs.
Œufs de consommation : Première installation d’une volière pondeuse Combo Plus
Dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Raphaël Collet a repris l’élevage de pondeuses de son père pour voler de ses propres ailes.…
Grippe aviaire en Côtes d’Armor : Un quatrième foyer à Saint Fiacre
  Dans les Côtes d’Armor, un foyer d’influenza aviaire est survenu dimanche 5 février sur la commune de Saint Fiacre. C’est le…
La ventilation dynamique est le premier poste de charges dans un poulailler de chair avec des économies importantes possibles dans les débits intermédiaires.
Dépenses électriques : Comment économiser avec une ventilation dynamique
La ventilation dynamique étant le principal poste de consommation électrique des bâtiments avicoles qui en sont équipés, modifier…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)