Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’usage de la colistine en question

La découverte d’antibiorésistances plasmidiques à la colistine pousse à remettre en cause son usage vétérinaire et certains cahiers des charges à l’interdire.

les voies de dissémination potentielle des gènes de résistance plasmidique à la colistine sont nombreuses
© infographie Réussir

En médecine vétérinaire, la colistine a beaucoup d’avantages. Elle est active contre les bactéries gram négatif, surtout E. Coli ; elle présente une efficacité clinique globale intéressante ; son délai d’attente est très court (un jour en volaille et aucun en œuf) ; elle présente peu de résistance bactérienne et le coût du traitement est modeste. Il n’est donc pas étonnant qu’elle soit l’antibiotique pour lequel l’exposition de la volaille est la plus importante.

Un avant et un après novembre 2015

La vision du monde médical est tout autre. Cet antibiotique était boudé par les médecins en raison de sa toxicité rénale, puis il a été réintroduit en traitement de dernier recours sur des patients infectés en milieu hospitalier par des bactéries multirésistantes à d’autres molécules. L’utilisation vétérinaire (depuis les années 50) et humaine n’a pas posé de problème jusqu’à la publication d’une découverte scientifique en novembre 2015.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
Trois nouveaux pays d’Europe de l’Est touchés par un virus Influenza aviaire H5N8 hautement pathogène
Après la Pologne, la Hongrie, la Roumanie puis la Slovaquie ont à leur tour confirmé des foyers de virus H5N8 hautement pathogène…
« Le peuplier agroforestier, techniques et coûts de production » vient de paraitre
Le guide de la culture du peuplier en plein champ a été édité fin 2019 pour susciter le développement de sa plantation dans le…
La trémie du Dose-Tout est fixée sur la vis d’alimentation. Elle existe en version transparente pour visualiser le niveau de produit restant. © BioArmor
Un doseur de compléments nutrionnels pour volailles incorporé à la ferme

BioArmor commercialise le microdoseur Dose-Tout, destiné à incorporer en élevage et dans l’aliment des…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)