Aller au contenu principal

L’Union européenne ferme ses portes aux poulets d’Ukraine, tout en augmentant son quota d’importation

Les autorités européennes ont suspendu les importations de volailles originaires d’Ukraine à la suite du foyer d’influenza H5N8 détecté le 18 janvier 2020.

Un atelier de 100 000 poulets a été détecté positif au H5N8 HP le 18 janvier 2020
© MHP

Hasard du calendrier, deux décisions importantes ont été prises le 22 janvier par les autorités européennes vis-à-vis de l'Ukraine.

Dans la soirée du mercredi, la Direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire a informé les autorités vétérinaires ukrainiennes qu’elle suspendait les importations de volailles (mais pas de produits à base d’œufs). A la suite de la confirmation d’un foyer d’influenza H5N8 dans un élevage de poulets du groupe MHP, l’UE considère que l’ensemble du territoire ukrainien ne peut plus être considéré comme indemne de cette maladie. MHP a donc cessé ses expéditions le 23 janvier, tout en poursuivant une activité normale pour le reste de ses activités internes et externes. Le groupe indique que les autorités ukrainiennes travaillent à résoudre la situation par la compartimentation géographique qui n’a pas encore été officiellement validée.

Et, ce même mercredi 22 janvier a été validé le règlement d’exécution qui entérine le surcroît d’un contingent annuel de 50 000 tonnes de viandes, abats, préparations ou conserves de volailles, entrant à droit zéro dans l’UE. Il entre en vigueur le 1er février 2020.

Pour l’année 2020, l’Ukraine pourra donc exporter 20 000 tonnes de viandes et abats, non découpés, congelés et 65 033 tonnes de viandes calculées au prorata.

Pour l’année 2021 , les quotas à droit zéro seront de 20 000 t et 70 000 t.

Des conditions sont imposées aux importateurs, notamment des contingents attribués sur une base trimestrielle (par exemple 8333 t du 1er février au 31 mars) , avec des dates précises de demande de certificats d’importation (par exemple les 7 premiers jours de février pour le premier trimestre) et des volumes fonction des références précédentes (par exemple ne pas augmenter la demande de plus de 25%).

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

La ferme solaire de Rom dans les Deux-Sèvres compte 33 000 m2 de panneaux et devrait produire 7,3 millions kWh par an. © Technique Solaire
Une méga installation conciliant des canards en plein air et du solaire en toiture
La société de développement Technique Solaire investit dans des champs d’ombrières photovoltaïques chez des éleveurs de volailles…
Un élevage de canards de chair équipé de panneaux depuis 2013 dans le Maine et Loire © Solewa
Trois raisons pour continuer à investir dans le photovoltaïque agricole
Investir dans du photovoltaïque à la ferme est de plus en plus d’actualité. Régis Le Carluer, conseiller énergies renouvelables à…
Influenza aviaire à H5N8 : La France passe en risque « élevé »

L’arrêté a été pris le 4 novembre et

Karine Ruault, entourée de son mari Kamuran Yilmaz et de leurs enfants Zérya et Elyas, a suivi le parcours à l’installation jeune agriculteur, lui permettant de bénéficier de conditions d’installation optimales. © A. Puybasset
Une installation en volaille de chair rondement menée
Karine Ruault s’est installée à 28 ans avec un bâtiment neuf en volaille de chair. Être bien accompagnée lors de son projet a été…
Antispécisme : Red Pill (ex DxE France) renonce aux vidéos clandestines en élevage
Contacté par Agra Presse le 9 novembre, William Burkhardt annonce que l'association Red Pill (ex-DxE France) qu'il a co-fondée…
pigeonneaux au nid
Covid-19 : Trois millions d’euros pour les éleveurs de canards, pintades, cailles et pigeons
Les éleveurs de pintades, canards, cailles et pigeons vont bénéficier d'une aide spécifique de l’État, à hauteur de 3 millions d'…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)