Aller au contenu principal
Font Size

Les Z’Homnivores lancent le site mangerdetout.fr

Pour défaire les contre-vérités qui nourrissent l’agribashing, le collectif d’acteurs bretons de l’agriculture et de l’agroalimentaire (1) — les Z’Homnivores — a mis en ligne cet été le site mangerdetout.fr

Il vise à apporter des réponses complètes et objectives à toutes les questions que se pose le consommateur autour de l’alimentation. Il fournit aussi des clés aux éleveurs pour communiquer sur leur production, de façon positive et étayée. Son originalité est d’être un site d’informations mais aussi de réflexions. « Le débat sociétal sur l’alimentation a été confisqué par les animalistes. Nous voulions aussi faire entendre notre voix, celle qui prône une alimentation omnivore », explique Loïc Hénaff, président de Produit en Bretagne. Ce site s’appuie sur la vision partagée du collectif les Z’Homnivores : « on a réaffirmé ce qui pour nous allait de soi en s’entourant de philosophes, de scientifiques, de nutritionnistes : pour faire grandir l’homme, depuis toujours, il est naturel et vital de se nourrir de produits animaux et végétaux. » « Loin des images chocs et des fake news, le parti pris du site est d’aller au-delà de la controverse et d’amener du dialogue et de l’ouverture, insiste Danielle Even, présidente d’Agriculture de Bretagne. « On se veut résolument explicatif de ce qui se passe chez nos agriculteurs. Chacun doit pouvoir être libre de choisir son mode de consommation, en toute connaissance de cause. »

Être informé et libre de ses choix

Le site se base sur des informations documentées et scientifiques. Il aborde toutes les dimensions de l’alimentation : les notions de santé et de goût, l’environnement, la bien-traitance animale. Il explique les différents régimes alimentaires et s’appuie sur les conseils nutritionnels des autorités publiques. Il propose des outils pratiques pour bien consommer. Il apporte des éléments de réflexions sur notre rapport à la mort des animaux, l’impact d’un monde sans élevage, sur l’idéologie antispéciste… « Notre conviction est d’être omnivore et humaniste, ce qui n’exclut pas que nous sommes dans une démarche de progrès. Ce site est en quelque sorte une base de départ pour accompagner la transition de nos modèles agricoles. » Créé il y a deux ans alors que la Bretagne devenait la cible des abolitionnistes, le collectif les Z’Homnivores a engagé diverses actions, dont un colloque en décembre 2018 sur l’humanité omnivore, une rencontre avec les autorités et l’opération Breizh Agri Food en juin 2019 qui a proposé 180 portes ouvertes autour de l’alimentation et attiré près de 40 000 visiteurs.

(1) Produit en Bretagne, l’association bretonne des entreprises agroalimentaires, Agriculteurs de Bretagne, l’UGPVB, Interbev Bretagne et la chambre d’agriculture de Bretagne.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Installée dans le Gers, Béatrice Laffitte produit en label rouge mention sud ouest © C. Chabasse
La coopérative Euralis cherche des éleveurs de poulets label rouge sous IGP Landes
Le groupe Euralis s’inscrit dans une dynamique de croissance de sa production de volailles sous label rouge. La coopérative…
Face à une crise structurelle européenne du canard de chair accentuée par la Covid-19, la CFA mobilise ses adhérents pour faire émerger des solutions pour les éleveurs dans les régions Auvergne-Rhone Alpes, Bretagne, Bourgogne et Pays de la Loire qui concentrent cette production. © P. Le Douarin
Le syndicalisme avicole CFA appelle à « agir d’urgence pour sauver les éleveurs de canards de chair »
Au nom de la Confédération française de l’aviculture (CFA), Gilles Lassus éleveur de canards de Barbarie dans l’Ain, appelle l’…
Litière de bouchons de paille © A. Puybasset
La gestion des litières des poulaillers de chair enquêtée
Les chambres d’agriculture de Bretagne ont analysé les pratiques de gestion de litière d’éleveurs de volailles de chair bretons.
Les douze bâiments mobiles de Kevin Comte seront déplacés à chaque lot sur une parcelle de 20 ha. © DR
Kevin Comte démarre son premier lot de volailles en IGP Landes
À Saubrigues (40), Kevin Comte vient d’ajouter un atelier de volailles en IGP Landes sur son exploitation, créée…
Benoît Drouin produit du lait (400 000 l/an) et des volailles de chair (4 bâtiments de 400 m2) en polyculture sur une exploitation sarthoise de 135 ha (80 ha en herbe), convertie depuis 1996, d’abord par le poulet. © P. Le Douarin
« La filière avicole vit un tournant avec la réglementation bio »
Dans un contexte européen de relative libéralisation des conditions de production, Benoît Drouin, président de la commission bio…
 © A. Puybasset
France Poultry fait du bénéfice

L’abattoir France Poultry, ex-Doux export à Châteaulin (29), a vendu 152 000 t de poulets et produits…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)