Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Dossier
Les Pays-Bas relèvent leurs défis avicoles

Malgré le poids des réglementations qui brident leur production de poulet, les Néerlandais restent positifs, motivés et entreprenants. Et surtout capables de s’adapter.

Par rapport  à d’autres pays, le niveau d’équipement aux Pays-Bas est très élevé, avec des investissements permanents à tous les niveaux de la chaîne.
Par rapport à d’autres pays, le niveau d’équipement aux Pays-Bas est très élevé, avec des investissements permanents à tous les niveaux de la chaîne.
© P. Le Douarin

Aux Pays-Bas, la liste des réglementations qui pèsent sur la filière du poulet, et notamment sur les éleveurs, est longue comme le bras. À commencer par celles concernant l’environnement. Dans un pays de 41 500 km2, avec une densité de près de 500 personnes au kilomètre carré (120 en France), la cohabitation entre activités humaines, activités agricoles et milieu naturel ne va pas toujours de soi. Depuis les années 1990, les aviculteurs ont appris à maîtriser les déjections excédentaires. D’abord sous la contrainte, avec des quotas sur les déjections, puis avec la limitation de l’extension des élevages qui est peut-être en passe d’être levée en 2015. Ils ont trouvé des solutions avec l’exportation et l’incinération. Désormais, les nouvelles préoccupations environnementales s’appellent « ammoniac », « poussières fines », « odeurs ». Celle de l’ammoniac est techniquement résolue. Depuis le 1er janvier, une nouvelle règle s’applique. Les éleveurs ont installé des équipements pour sécher les déjections durant la bande.

2015 sera une année décisive pour les marchés et les éleveurs

Le défi de l’environnement étant quasiment surmonté, l’industrie du poulet doit en relever deux autres dans les trois années à venir : celui de la santé publique (zoonoses et antibiotiques) et celui du bien-être animal.
Ces sujets révèlent les préoccupations d’une société critiquant certains aspects d’un modèle agro-industriel focalisé sur la recherche de la rentabilité. Les Néerlandais ont fait le choix du poulet à croissance rapide. Leurs élevages sont parmi les plus grands d’Europe. Les éleveurs sont les plus performants. En dépit des surcoûts environnementaux, ils gagnent leur vie. Mais les méga-élevages sont de plus en plus critiqués et on discute de leur plafonnement ; la directive Bien-être se durcit. En 2015, le poulet vendu aux Pays-Bas devra être produit moins intensivement. La même année, l’usage des antibiotiques devra avoir chuté de 70 %. En 2020, toutes les volailles devront être élevées de manière durable. Tout cela en restant compétitifs sur le marché international. La filière poulet y parviendra-t-elle ? Oui, estiment les Néerlandais rencontrés, même si cela doit passer par de fortes évolutions des marchés et des changements d’organisation. Après une période de résistance, la profession a adopté un comportement plus participatif : elle préfère proposer des accords plutôt que de se voir imposer des règles techniquement inapplicables ou économiquement insupportables.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

[TABLEAU COMPARATIF] - 198 épandeurs de fumier à caisse étroite
Machinisme
Les modèles à caisse étroite restent les épandeurs de fumier les plus largement répandus.
Le virus influenza aviaire H5N8 détecté en Allemagne et à moins de 100 km de l’Alsace
Le virus aviaire influenza H5N8 Hautement pathogène vient de faire un grand bond vers l’ouest de l’Europe.
Vers d’Heterakis adultes et juvéniles dans une boîte de Pétri, isolés après tamisage. Les plus larges et blancs sont des femelles porteuses d’œufs. © Anses
Utiliser des tamis pour identifier et quantifier les vers parasites des volailles
Une nouvelle méthode d’identification et de quantification des vers parasites des volailles a été mise au point par l’Anses avec…
Deux nouveaux foyers d'influenza aviaire H5N8 HP en Bulgarie et en Tchéquie
Le même jour, le 17 février, autorités sanitaires bulgares et tchèques ont annoncé la détection d'un virus influenza H5N8…
Construction d'un bâtiment pour poulets lourds dans le Morbihan.La région Bretagne veut participer à la reconquête du marché français du poulet, tout en conservant des élevages à caractère familial. © A. Puybasset
La région Bretagne plus exigeante pour ses aides à l'investissement dans le secteur avicole

Les conditions d’attribution des aides de la région Bretagne se durcissent pour les nouveaux projets de…

Les Fermiers de Loué feront éclore mille poussins au salon de l’agriculture
Depuis 1999, les Fermiers de Loué sont présents au salon de l’agriculture. Et pour la vingt-deuxième fois, ils vont communiquer…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)