Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les Fermiers de Loué feront éclore mille poussins au salon de l’agriculture

Depuis 1999, les Fermiers de Loué sont présents au salon de l’agriculture. Et pour la vingt-deuxième fois, ils vont communiquer leur passion de l’élevage aux  consommateurs.

L'éclosion de poussins en direct sur le stand Loué est devenue une attraction incontournable du salon de l'agriculture
© Loué

Trente mille visiteurs sont attendus sur le stand des Fermiers du Hall 1, animé par une cinquantaine d’éleveurs, une dizaine de poules et surtout un millier de poussins qui écloseront en direct sous l’œil émerveillé des petits et des grands.

Au-delà de cette attraction très médiatique, l’actualité des Fermiers de Loué est chargée et totalement en phase avec les attentes sociétales. Il faut en effet innover pour continuer à vendre toujours plus d’œufs et de volailles élevées en plein air.

Soixante-dix éleveurs ouvrent leur porte

Dans un souci de plus grande transparence, la coopérative va instaurer des portes ouvertes permanentes destinées aux consommateurs. Ils pourront se rendre sur inscription chez l’un des 70 éleveurs prêts à les accueillir et leur faire découvrir le monde de l’élevage.

Dans le domaine des volailles de chair, la coopérative poursuit son partenariat sur l’étiquetage Bien être animal  – sur le principe de la notation ABCDE du  Nutriscore - lancé en 2018 avec Casino et l’ONG welfariste LFDA de Jean Louis Schweitzer. Cette nouvelle certification l’a poussé à  faire installer des kilomètres de perchoirs dans les bâtiments, afin d’obtenir la meilleure note A.

nouvelle étiquette BEA LFDA 2020

Des producteurs d’œufs sur votre smartphone

A la fin du mois de février, les consommateurs découvriront sur leur smartphone l’histoire de l’œuf Bio ou label rouge à la marque Loué, grâce à  la lecture du QR code apposé sur la boite d’œufs. Le même dispositif de QR code devrait accompagner plus tard les poulets.

Pour résoudre la problématique de l’élimination des poussins mâles éclos, Loué a démarré cinq lots de 6000 poules qui ont écloses sans leurs frères. Ceux-ci ont été « écartés » au quatorzième jour d’incubation, grâce à un prototype allemand d’ovosexage installé chez le fournisseur des poulettes de un jour. Ces œufs seront vendus par carrefour à partir du mois de mai. La coopérative ne veut pas en avantage marketing, mais bien répondre à une demande de l’arrêt d’une pratique qui ne posait pas question dans le passé.

Enfin, le groupe de restauration collective Sodexo va renforcer son partenariat de plus de vingt ans avec la coopérative et le groupe LDC. Il va également acheteur d’œufs label rouge de Loué pour  la restauration collective. L’accord sera signé durant le salon de l’agriculture.

A lire aussi :

L’abattoir Senecal à l’heure de l’étiquette connectée

 

« Un étiquetage spécifique au bien-être animal est-il opportun ? »

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

De nouveaux foyers d’influenza H5N8 HP sur des volailles en Allemagne, Bulgarie et Pologne
Les 12 et 13 mars, l’OIE a annoncé un foyer d'influenza aviaire H5N8 HP en Allemagne et six en Pologne
Florian Palluet mise sur la performance technique et énergétique, avec son poulailler de 1680 m2.  © A. Puybasset
Un bâtiment de volailles de chair équipé pour gagner en technicité
Florian Palluet a investi dans un poulailler de chair à extraction haute Skov. Dans ses choix d’équipements, il a donné la…
« Tous les coronavirus sont hautement transmissibles » , explique Béatrice Grasland, de l'Anses de Ploufragan
Béatrice Grasland, de l'Anses de Ploufragan, se veut rassurante sur la non-implication des animaux domestiques dans la…
Un troisième foyer d’influenza aviaire H5N8 HP découvert en Allemagne du nord
Un troupeau de dindes reproductrices porteur d’un sérotype H5N8 hautement pathogène a été éliminé le 21 mars à Dornum, près de la…
Les filières avicoles sur le pont face à la crise du coronavirus
L’ensemble des filières de production de volailles se mobilise pour nourrir les français pendant la crise.
Pour l'éleveur, la qualité des coussinets plantaires des poulets passe par une bonne gestion de la litière. © A. Puybasset
La pododermatite du poulet de chair, un challenge européen
La gestion de l’eau et de la litière sont les principaux leviers sur lequel peut agir l’éleveur pour empêcher les pododermatites…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)