Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les complexes de microorganismes, une solution de traitement reconnue par les pouvoirs publics

Les CMO facilitent le compostage des litières qui sont transformées en un amendement organique.
Les CMO facilitent le compostage des litières qui sont transformées en un amendement organique.
© Sobac

La Dreal(1) de Bretagne reconnaît l’utilisation des complexes de microorganismes (CMO) comme une solution normalisée de traitement des effluents d’élevage à la ferme. Sans avoir recours
à un brassage, les CMO facilitent le compostage des litières qui sont transformées en un amendement organique conforme à la norme NF U44-051. Depuis de nombreuses années, la société Sobac propose le CMO Bactériolit et son appui technique aux éleveurs de volaille.


Trouver un meilleur équilibre azote-phosphore

 


« Les amendements organiques normés peuvent être exportés pour diminuer le plan d’épandage », rappelle Erwan Allain, directeur scientifique de Sobac.
En limitant les pertes d’azote dans l’atmosphère, Bactériolit permet de maintenir un meilleur rapport N/P dans l’amendement. « À l’issue d’un compostage avec du Bactériolit, on arrive à un rapport de 1,3, permettant l’épandage de 117 unités d’azote pour 90 unités de phosphore à l’hectare. Sans Bactériolit, le rapport N/P descend à 0,5. On n’épand alors que 45 unités d’azote pour 90 unités de phosphore. » La note de la Dreal détaille la méthodologie à appliquer et les éléments à fournir. Deux élevages bretons utilisateurs du Bactériolit ont reçu l’agrément. Les élevages hors Bretagne peuvent également bénéficier de cette reconnaissance, affirme Erwan Allain. « Le cadre défini par la Dreal Bretagne sert de référence à toutes les régions. »


(1) Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
L’Anvol veut faire front commun face à l’Avi Bashing
L’interprofession de la volaille de chair souhaite reprendre la main pour répondre aux critiques sur les conditions d'élevage,…
Vignette
Un jeune réinvestit dans le poulet lourd en Bretagne
Trois ans après avoir construit son premier poulailler de 2 000 m2, Florent Duffros a pu financer sans difficulté le second…
Vignette
Répondez à ce quizz "coccidiose" pour tester vos connaissances sur l’intégrité intestinale en poulet de chair
Élaboré sous forme de quizz, ce questionnaire vous permet de raviver vos connaissances sur l’intégrité intestinale et sur…
Vignette
Un ver prédateur des larves de ténébrions
Spécialisée dans la lutte biologique contre les nuisibles en élevages, Appi a développé le produit Darwin contenant des vers…
Vignette
Ceva acquiert l’activité santé animale d’IDT Biologika

Le laboratoire français Ceva va reprendre les produits biopharmaceutiques et la R&D vétérinaires du laboratoire allemand…

Vignette
Le foie gras reprend sa place dans les foyers
Après deux ans de forte baisse de la production, les consommateurs ont répondu présents au retour des volumes estime l’…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)