Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les complexes de microorganismes, une solution de traitement reconnue par les pouvoirs publics

Les CMO facilitent le compostage des litières qui sont transformées en un amendement organique.
Les CMO facilitent le compostage des litières qui sont transformées en un amendement organique.
© Sobac

La Dreal(1) de Bretagne reconnaît l’utilisation des complexes de microorganismes (CMO) comme une solution normalisée de traitement des effluents d’élevage à la ferme. Sans avoir recours
à un brassage, les CMO facilitent le compostage des litières qui sont transformées en un amendement organique conforme à la norme NF U44-051. Depuis de nombreuses années, la société Sobac propose le CMO Bactériolit et son appui technique aux éleveurs de volaille.


Trouver un meilleur équilibre azote-phosphore

 


« Les amendements organiques normés peuvent être exportés pour diminuer le plan d’épandage », rappelle Erwan Allain, directeur scientifique de Sobac.
En limitant les pertes d’azote dans l’atmosphère, Bactériolit permet de maintenir un meilleur rapport N/P dans l’amendement. « À l’issue d’un compostage avec du Bactériolit, on arrive à un rapport de 1,3, permettant l’épandage de 117 unités d’azote pour 90 unités de phosphore à l’hectare. Sans Bactériolit, le rapport N/P descend à 0,5. On n’épand alors que 45 unités d’azote pour 90 unités de phosphore. » La note de la Dreal détaille la méthodologie à appliquer et les éléments à fournir. Deux élevages bretons utilisateurs du Bactériolit ont reçu l’agrément. Les élevages hors Bretagne peuvent également bénéficier de cette reconnaissance, affirme Erwan Allain. « Le cadre défini par la Dreal Bretagne sert de référence à toutes les régions. »


(1) Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Le lobby de la viande cellulaire en embuscade
Pendant que les animalistes préparent l’opinion à ne plus manger de viande, des financiers investissent dans des produits de…
Vignette
Le robot Octopus bientôt en vente

Le robot scarificateur Octopus sera lancé en France avant la fin de l’année assure…

Vignette
Un nouveau bâtiment de ponte pour le couvoir d’Avril
La famille Thomasset agrandit son élevage de Muel pour produire des œufs à couver de poulets de chair destinés à alimenter le…
Vignette
Combiner des aliments pour une nutrition plus efficace

L’Itavi développe des outils de formulation en partenariat avec l’Inra pour mettre en œuvre une…

Vignette
Face à l’agribashing, les interprofessions avicoles veulent être plus proactives
Face à la montée en puissance des vidéos chocs, les interprofessions de la volaille de chair et de l’œuf ont décidé d’être…
Vignette
Dozer, un porte-outils allemand brasseur de litière

Spécialement conçu pour les poulaillers, Dozer est un minitracteur à six roues motrices…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)