Aller au contenu principal

« L’enjeu de la collecte des emballages de produits d’hygiène est important pour nous éleveurs»

Eleveur de volailles dans le Finistère, Benoît Cornec a participé à la collecte pilote des emballages vides de produits d’hygiène, organisée dans le Grand Ouest en 2020 par les Organisations Régionales porcines et avicoles (UGPVB, CRP Pays de la Loire, UNGP, CRAVI). La filière française de gestion des déchets de l’Agro Fourniture ADIValor étend désormais cette collecte au niveau national. Eleveurs de volailles et de porcs sont invités à y participer.

© UGPVB

En quoi consiste cette collecte?

Benoît Cornec : Le système reste très simple : le fournisseur de produits d’hygiène met à disposition de l’éleveur un sac de collecte spécifique. L’éleveur y inscrit son nom et y met ses bidons ouverts, rincés et égouttés, et le dépose sur le site de collecte prévu (coopérative ou négoce). Il reçoit une attestation de remise. C’est ensuite la coopérative ou le négoce qui gèrent avec ADIValor le devenir des sacs réceptionnés. Pour les éleveurs qui ont des cultures, les lieux et dates de collecte sont les mêmes que pour d’autres emballages vides (ex : bidons de phytosanitaires).

Lire aussi : Collecte et recyclage des bidons de produits d’hygiène de l’élevage en élevage de porcs

Qu’a donné l’opération pilote dans le Grand Ouest en 2020 ?

Benoît Cornec : Nous avons eu la chance de participer à la collecte pilote organisée en 2020. C’est un effort au départ mais finalement, ce n’est pas si compliqué. C’est une habitude à prendre, tout simplement. Et l’enjeu est important pour l’avenir, cela en vaut la chandelle.

 

Pourquoi l’enjeu est important ?

Avec l’évolution de la réglementation, un emballage non recyclé est un emballage menacé à terme. Aujourd’hui, le recyclage devient incontournable. Le plastique va disparaître des emballages dans les années à venir. Il faut trouver une solution aujourd’hui pour demain.

Pour le moment, les emballages plastiques pour certains produits utilisés en élevage sont difficilement remplaçables. Si on veut pouvoir continuer à les utiliser, il est indispensable que ces emballages soient très rapidement tous collectés en vue d’un recyclage.

RAV 266 affiche adivalor

En quoi cette collecte est pour vous une avancée ?

 C’est une demande de la part des éleveurs : jusque-là nous n’avions pas toujours de solution satisfaisante pour la collecte de ces déchets.

 

Quand et où aura lieu la prochaine collecte ?

Chez nous en Bretagne, ce sera du 31 mai au 4 juin. Les dates changent selon les départements. Pour connaitre les lieux et dates des collectes, il faut se rapprocher de sa coopérative ou de son négoce.

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Jean-Charles Le Strat, éleveur de poules pondeuses bio à Pluméliau : « Durant les phases de plus forte nervosité, la consommation des bottes augmente. C’est un bon indicateur d’un épisode de stress. » © A. Puybasset
« La luzerne compressée contribue au bien-être de mes poules pondeuses bio »
L’EARL Botjelan met à disposition de ses poules pondeuses bio des balles de luzerne compressées. Cet enrichissement contribue à…
Action anti-élevage : L214 s'attaque à l'élevage des poules au sol
Vidéo à l’appui, l’association anti-élevage L214 lance une campagne de discrédit sur l’élevage des poules au sol, remplaçant l’…
Le rachat de Ronsard par LDC autorisé sous conditions
L’Autorité de la Concurrence a donné son feu vert au rachat du groupe Ronsard par LDC au groupe coopératif Eureden, dont les…
Le groupe Avril va vendre sa branche œuf
Le groupe agroalimentaire Avril, veut vendre sa branche œufs coquille et ovoproduits, ainsi que l’activité porcine pour se…
Tous les matériaux de construction voient leur prix flamber avec la Covid-19 : le bois, l'acier, l'isolant, le plastique... © P. Le Douarin
La hausse de l’acier et des plastiques impacte le prix des équipements avicoles
L’explosion des prix ne concerne pas seulement les matières premières agricoles. L’acier et les polymères plastiques connaissent…
En poulet du quotidien, le système Lead Exp'air simplifie le travail durant la première quinzaine d'élevage en gérant simultanément le chauffage et la ventilation, tout en permettant de mieux évacuer l'humidité.  © Le Roy
Climatiser sans effort le démarrage des volailles de chair
Lancé en 2019, l’appareil Lead Exp’air combine chauffage à combustion indirecte, ventilation et récupération d’énergie. Il a…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)