Aller au contenu principal
Font Size

Le virus Influenza H5N8 hautement pathogène s'étend en Europe de l'Est (mise à jour du 27 janvier)

Au 20 janvier à 15 heures, le système européen d'alerte sanitaire (ADNS) dénombrait 20 foyers d'influenza H5N8 HP dans l'Union européenne et deux oiseaux porteurs trouvés morts.

En trois semaines, le virus a pourcouru 1200 km
© P. Le Douarin d'après Google maps

Le virus H5N8 hautement pathogène poursuit sa course vers l'Europe de l'Ouest et touche désormais

Détecté fin décembre 2019 à l'est de la Pologne, il est arrivé en Allemagne vers la mi janvier. Un oiseau sauvage a en effet été trouvé mort et la présence du virus a été confirmée le 19 janvier par l'institut allemand LFI.

 

Le 27 janvier le nombre de foyers détectés par pays d'apparition se répartissait ainsi :

 

- Pologne : 14 foyers depuis le 31 décembre ; un oiseau sauvage

- Slovaquie : 2 foyers en élevage (9 et 17 janvier) et un zoo touché au centre du pays le 24 janvier;

- Hongrie : 4 foyers entre le 9 et le 17 janvier;

- Roumanie : 2 foyers (13 et 17 janvier);

- République tchèque : 1 foyer confirmé le 17 janvier;

- Ukraine : 1 foyer confirmé le 19 janvier;

- Allemagne : un oie rieuse trouvée morte le 16 janvier près de la frontière avec la Pologne.

Au 27 janvier, tous les foyers polonais n'ont pas été déclarés à l'organisation mondiale de la santé (voir carte interactive ci-dessous). En moins de 3 semaines, le virus a parcouru environ 1200 km entre les deux points les plus éloignés où il a été détecté.

 

Une note d'information de la plateforme Esa mise en ligne le 23 janvier donne quelques informations sur l'origine des ces virus et sur leur pathogénicité :

- Il pourrait s'agir d'une nouvelle introduction de virus H5N8 HP, car les virus séquencés appartiennent bien au clade 2.3.4.4b de la lignée A/goose/guandong/1/96, mais ils sont distincts de ceux circulant les années précédentes;

- les virus retrouvés en Pologne, Hongrie et Slovaquie sont génétiquement très proches;

- la mortalité semble limitée selon les données disponibles. Selon le laboratoire national de référence polonais, le virus ne contient pas de marqueurs majeurs associés au risque zoonotique (risque accru pour l'Homme).

Selon la plateforme, le risque d'une diffusion en France est négligeable en l'absence d'épisodes climatiques qui entraineraient des mouvements d'oiseaux.

Dans une note diffusée aux fédérations professionnelles le 16 janvier, la DGAL (ministère de l'Agriculture) estimait la situation sanitaire «préoccupante». «De nombreuses espèces et types de production sont touchés», prévient-elle . Le ministère pointe «un risque important via les mouvements», citant «en particulier les transporteurs en provenance d'Europe de l'Est», mais aussi «les transports de volailles vivantes de la France vers la Pologne». La Rue de Varenne appelle éleveurs et transporteurs à «l'observance la plus stricte des mesures de biosécurité».

 

Lire aussi :

 

La Pologne touchée par un virus H5N8 hautement pathogène

 

Trois-nouveaux-pays-deurope-de-lest-touches-par-un-virus-influenza-aviaire-h5n8-hautement-pathogene

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Pendant la période dérogatoire du nouveau règlement bio, le parcours pourra faire au minimum 1 mètre de large, à condition que le bâtiment ait été certifié bio avant le 31 décembre 2020 © P. Le Douarin
L’Inao adopte en urgence des règles transitoires pour les poulettes bio
Pour continuer à produire des poulettes bio et bénéficier d’une dérogation européenne, les éleveurs de poulettes devront être…
Les canards Grimaud Frères sexés dans l’œuf dès 2021
Le sélectionneur Grimaud Frères a mis au point un procédé pour déterminer au stade embryonnaire le sexe des canards barbarie et…
Sur le modèle utilisé fin 2018 par Seleggt, les œufs contenant des mâles sont retirés par un bras automatique, après avoir subi le test de détection du sulfate d'œstrogène. © Seleggt
L’Itavi fait un état d’avancement des recherches sur l’ovosexage des poussins
Plusieurs solutions techniques de sexage de l’embryon de poulet in ovo sont en cours de développement dans le Monde, avec des…
 © P. Le Douarin
« Orvia commercialisera des canetons mulards ovosexés en 2021 »
Avec la finalisation du prototype de sexage in ovo de ses canetons, le président du groupe Orvia, Benoît Gourmaud, annonce une…
Bernard Guignard a commencé à planter massivement en même temps  qu'il a fait construire. © L. Vuillen
Des poulets sous les cerisiers et les abricotiers
Dans la Drôme près de Romans sur Isère, Bernard Guignard a associé l’élevage des poulets label rouge de l’Ardèche avec la…
En développant la volaille traditionnelle chez les petits fermiers africains, comme ici en Éthiopie, l'objectif est d'apporter aux populations rurales une source de protéines et de revenu à travers les œufs et la viande.  © Hendrix Genetics
Sasso contribue au développement du poulet villageois en Afrique
Le sélectionneur de souches colorées Sasso est impliqué dans deux projets de développement de l’aviculture rurale africaine,…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)