Aller au contenu principal

Innov Space : Le tour des innovations avicoles primées

Les jurys Innov’Space ont désigné 35 lauréats à partir de 108 dossiers de candidatures des exposants du Space, dont cinq sont spécifiques à la volaille et trois en rapport.

© Space
 

Mieux gérer le salarié de remplacement

Adventiel – deux étoiles

 

 
Une solution numérique pour mieux transmettre les consignes de travail. © Adventiel
Replace.me a pour vocation d’aider les agriculteurs dans la gestion et le suivi des remplacements, via une application disponible sur PC et mobile. Deux problèmes majeurs sont liés aux remplacements. L’agriculteur doit d’abord réexpliquer à chaque fois et longuement ses méthodes et procédures de travail. Ensuite, il lui faut suivre ou assister le remplaçant en cas de doute ou problème.

 

Les agriculteurs peuvent paramétrer Replace.me en y formalisant leurs pratiques d’élevage. Ils définissent les interventions, les programment et peuvent les suivre.

L’appli permet aux remplaçants de consulter les pratiques propres à l’exploitation, de saisir leurs interventions et d’interagir en chat ou vidéo avec les agriculteurs si besoin.

Hall 4 -Stand B41
 
 
 
 

Manipuler le DCCNA sans danger

Aquadis – une étoile

 

 
Une trémie pleine (environ 7 kg de poudre de DCCNA) permet de traiter 1400 m3 pour une dose moyenne de 5 gr/m3 (dosage préconisé : de 4 à 6 gr/m3). © Aquadis
Granulo-Pack est un préparateur automatique en continu d’une solution mère de chlore réalisée à partir de DCCNA en poudre. Il remplace la préparation manuelle qui a deux inconvénients majeurs : instabilité de la solution mère imposant un renouvellement fréquent et émanations de chlore irritant l’opérateur.

 

L’éleveur remplit seulement une trémie avec le DCCNA. Tous les 5 ou 10 m3 d’eau consommée, l’appareil prépare automatiquement de petites quantités de solution, en garantissant une concentration constante de désinfectant. L’autonomie peut aller jusqu’à 1750 m3 d’eau. L’éleveur fait des économies de poudre grâce à moins de dégazage de chlore avec la solution mère préparée au fur et à mesure.

Hall 4 – Stand C99
 
 
 

Chauffage intérieur à combustion indirecte

BHF – une étoile

 

 
L'appareil placé en hauteur réchauffe l’air déjà chaud récupéré sous le faîtage et le renvoie vers la zone de vie par la gaine rétractable. © BHF
L’appareil BH2I est un tout nouveau système intérieur de chauffage à gaz à combustion indirecte spécialement conçu pour l’aviculture. La combustion se produit dans l’appareil positionné sous le faîtage à l’intérieur des tubes inox très espacés autour desquels circule l’air à réchauffer, tandis que les gaz brûlés (vapeur d’eau et CO2) sont directement évacués hors du bâtiment. La puissance est en permanence adaptée aux besoins des animaux. Une sonde mesure la température de l’air sortant du chauffage et agit sur le ventilateur de soufflage pour obtenir une température élevée. Ce ventilateur peut aussi fonctionner en mode brassage sans le chauffage. L’air chaud est pulsé dans la partie basse du bâtiment par une gaine à hauteur réglable munie de huit bouches de sortie (diffusion à 360 degrés). Cette disposition à deux niveaux permet de reprendre en haut de l’air déjà préchauffé et d’éviter la stratification de l’air, puis d’obtenir en bas une bonne homogénéité des températures dans la zone de vie.

Hall 2-3 - Stand D14

 
 
 

Collecteur automatique de semence aviaire

IMV Technologies- deux étoiles

 

 
L’aspirateur portatif Aspicomfort a été développé dans un souci de meilleur confort pour le préleveur de sperme. © IMV
Aspicomfort est un collecteur automatique de semence aviaire fonctionnant par aspiration. Il remplace le traditionnel dispositif d’aspiration par la bouche et supprime les désagréments et les éventuels risques sanitaires (mauvaises odeurs, semence en bouche…). Les prélèvements sont effectués avec des ampoules ou un tube.

 

L’appareil peut être porté à la taille, sur la poitrine ou fixé à une rambarde. Il existe deux modes de fonctionnement, temporisation qui équivaut à un mode automatique et impulsion qui équivaut à un mode manuel. Aspicomfort apporte une meilleure sécurité sanitaire indispensable dans les élevages avicoles. L’amélioration des conditions de travail et la simplicité d’utilisation et de nettoyage faciliteront également le recrutement de personnel.

Hall 1-Stand F70
 
 
 

Une table pour manipuler dans le confort

Labadie Développement - une étoile

 

 
La table Darthos fait gagner du confort pour l’animal, du temps et de la pénibilité pour l’opérateur. © Labadie Développement
La table élévatrice Darthos a été conçue par un éleveur pour des éleveurs, afin d’améliorer leurs conditions de travail et répondre aux attentes de bien-être animal. Grâce à un système de guidage en alu formant un couloir de contention, les volailles pénètrent par elles-mêmes dans le bac posé au sol. Ce bac est relevé à la hauteur voulue par deux moteurs. Il est inclinable pour faciliter la reprise des animaux. D’une grande capacité (500 à 600 canetons), le dispositif permet de charger et lever rapidement des volailles à hauteur pour les chantiers de vaccination, débecquage, dégriffage ou chaponnage. En matériau inoxydable, robuste, son châssis posé sur quatre roues peut être déplacé, démonté, lavé et désinfecté. Cette méthode est moins stressante pour les animaux et réduit les effets d’entassement. Elle nécessite moins de personnel d’attrapage. L’intervention des opérateurs est facilitée et plus rapide.

Hall 10 – Stand A16

 
 
 

Une alternative Bio à la méthionine

Provimi Cargill - une étoile

En poules pondeuses bio, Provimi a développé le produit nutritionnel Ecomet qui permet d’équilibrer plus facilement en méthionine les formules d’aliment qui devront être à 100 % d’origine bio en 2022. Ecomet est une association unique d’extraits de plantes, de matières premières et de vitamines. Incorporée dans l’aliment, elle permet de réduire l’utilisation de matières premières protéiques, dont le tourteau de soja, et de maintenir les performances de ponte.

Hall 8 - Stand B25
 
 
 

Une baie à lamelles pivotantes

Sam agri – une étoile

 

 
Ce monobloc fenêtre est maniable et facile à poser; il peut s'accoler ou se superposer sans gêner les entrées d’air. © Sam Agri
Fabriquée en France, la baie Sam’occulta a été développée pour le secteur avicole, afin d’apporter de la lumière naturelle dans les bâtiments, en neuf ou en rénovation. Ce monobloc en résine recyclé traité UV (545 H X 1394 L) comporte un système d’occultation à lames orientables, qui gère l’arrivée de lumière directe sur les animaux et remplace le rideau coulissant ou le volet rabattant parfois incompatibles avec la position des volets d’entrée d’air. Placé côté extérieur, le vitrage est de type 4/18/4, avec un vide d’argon (coefficient UG de 1,10). Côté intérieur, un panneau amovible assure la protection du vitrage durant le paillage. Chaque Sam’occulta dégage 0,53 m² de surface vitrée. Le monobloc peut se superposer ou s’accoler, et reprendre la motorisation existante en cas de rénovation.

Hall 2-3 – Stand B7

 

 

 

Des oléoprotéagineux hautement digestibles

Valorex – Inrae une étoile

Le concept breveté Inevo permet d’améliorer significativement les valeurs nutritionnelles des graines de lin en énergie métabolisable (jusqu’à + 25 %) et d’acides aminés digestibles (jusqu’à + 40 %). En combinaison avec des protéagineux, cette innovation assure de meilleures performances d’élevage, tout en adressant la production des volailles vers des filières de qualité. Cette gamme d’oléoprotéagineux hautement digestibles est issue de la mise au point de nouveaux traitements mécaniques et d’une recherche variétale de cinq ans avec l’Inrae.

Hall 9 - Stand A26
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Thierry Poincloux sur le merlon en terre masquant son élevage. Sur cette parcelle idéalement placée, rien ne laissait présager une opposition malgré tout restée limitée.
« Ne jamais préjuger de la facilité à monter un projet de poulailler»
Tristan Poincloux a défendu bec et ongles son autorisation d’exploiter face à un adversaire déterminé. Il est aujourd’hui…
Le premier site a été installé avant l'été en Loire Atlantique sur un parcours de canards .
Un nouvel agrivoltaïsme sur les parcours de volailles
Associant agroforesterie et photovoltaïque, la jeune société NovaFrance Energy fait le pari de séduire les éleveurs de plein air…
Chaque circuit d'assiettes en boucle compte deux descentes d'aliment pour une meilleure régularité de la distribution.  © A. Puybasset
Une vaste poussinière de 3200 m2 pour futurs repros chair
À l’EARL Chevillard, le bâtiment neuf, dynamique et obscur, est équipé pour atteindre une parfaite maîtrise de l’homogénéité des…
Eclosion à la ferme (concept X-Treck)
Les Pays-Bas passent à l’alimentation précoce des poussins de chair
D’ici septembre 2024, tous les poussins de chair nés aux Pays-Bas devront avoir accès à l’alimentation dans les 36 heures qui…
Les appréhensions légitimes du voisinage peuvent être aplanies par de patients efforts de communication en amont du projet de création ou d'extension.
Communiquer sur son projet d’élevage
De nombreux projets de créations ou d’extensions d’élevages génèrent des inquiétudes dans leur voisinage, lesquelles peuvent…
Défense de l'élevage : l’Anvol appelle les Français à se mobiliser pour les volailles françaises
L’interprofession de la volaille française (Anvol) appelle tous les acteurs de la société française à soutenir le secteur…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)