Aller au contenu principal

Le Sud-Est avicole veut maintenir son poids économique

Devant la fin programmée de certains financements, l’Afivol veut se battre pour maintenir le poids de l’aviculture rhonalpine.

Production de poulet de Bresse.
Production de poulet de Bresse.
© Armelle Puybasset

« Pessimiste, mais combatif » : ainsi s’est défini Gilles Lassus, président de l’Afivol(1), lors de l’assemblée générale de l’association début juin. Un président qui se déclare inquiet dans une conjoncture difficile et alors que certains financements arrivent prochainement à leur terme. « Il existe un soutien non négligeable à la filière », a-t-il néanmoins reconnu. Au total, les aides institutionnelles bâtiments à la filière avicole régionale se montent à 2,66 millions d’euros pour 2012, auxquels il faut ajouter l’accompagnement financier des opérateurs. Mais certaines lignes de crédits seront taries en 2014. Ainsi, le contrat de plan État-Région prend fin en 2013. « Quels crédits pour 2014 ? », se sont interrogés les professionnels.
Du côté du Plan de modernisation des bâtiments d’élevage, les subventions demandées concernent plus d’une centaine de créations de bâtiments et une dizaine pour l’abattage et transformation, pour un total de 881 000 euros. Mais l’enveloppe restante pour 2013-2014 est limitée à 320 000 euros.


Se donner les moyens de produire « local »


Pour le Plan de performance énergétique, vingt-huit dossiers ont été retenus pour 485 000 euros de subvention, soit les deux tiers de l’enveloppe 2013. De même, dans le Crof 2 (contrat régional d’objectif et de filière), les financements concernant la production et la promotion des produits sont déjà bien entamés.
« Nous voulons croire qu’il y aura encore demain des volailles diversifiées et locales dans l’assiette du consommateur de Rhône-Alpes », a conclu le président.


(1) Association régionale de la filière volaille Rhône-Alpes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

En oeuf Bio, la Bretagne,et particulièrement les Côtes d'Armor, a pris une position de leader difficilement détrônable © Réussir
Où sont produits les œufs et volailles bio en France ?
Les statistiques départementales des cheptels bio mises en ligne par l’Agence Bio permettent de suivre les dynamiques de…
Ce portique de lavage de seaux est en fait un ancien porte-seau pour cornadis à veaux, fixé sur des poteaux. Julien Brignou a ajouté un pallier de roulement pour le basculer à 45°. Les seaux sont maintenus par des tendeurs. © Chambres d'agriculture de ...
Des astuces d'éleveurs de volailles pour faciliter le lavage
Les éleveurs utilisent des équipements astucieux pour réduire la pénibilité du travail tout en maintenant un lavage efficace.
La rampe de lavage apporte un gain de temps et du confort de travail © P. Le Douarin
Une rampe de lavage de lignes "faite maison"
Plutôt que de passer du temps à laver ses mangeoires une par une, Jocelyn Coraboeuf a fabriqué une rampe en U équipée de…
Photovoltaïque sur les parcours : Le Synalaf donne ses préconisations
Le syndicat national des labels avicoles (Synalaf) a fait part le 12 octobre de sa position sur l’installation de panneaux…
« Dans ce métier, il faut avoir le souci du détail » © P. Le Douarin
« Du matériel adapté et de la méthode pour laver les poulaillers»

« Basé dans les Deux Sèvres, je travaille seul, mais j’ai plusieurs nettoyeurs à disposition selon le…

LDC limite les impacts de la Covid-19
Au vu des volumes et des ventes en légère progression globale de mars à fin août, le groupe LDC démontre qu’il est arrivé à…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)