Aller au contenu principal

Le robot Spoutnic stimule l’activité sexuelle des coqs

Conçu pour limiter la ponte au sol au début du cycle reproductif, le robot Spoutnic stimule l’activité de cochage en fin du cycle.

Imaginé par un éleveur de poules reproductrices, le robot Spoutnic a été conçu initialement pour limiter la ponte au sol. © Tibot Technologie
Imaginé par un éleveur de poules reproductrices, le robot Spoutnic a été conçu initialement pour limiter la ponte au sol.
© Tibot Technologie

L’équipe Innovation appliquée du sélectionneur Hubbard a mesuré l’impact du robot Spoutnic (commercialisé par Tibot Technologie) sur l’activité sexuelle de ses coqs et poules reproducteurs. Il s’agissait de voir si sa décroissance naturelle avec l’âge pouvait être ralentie, voire inversée. Après deux semaines d’utilisation du robot sur deux lots âgés de 48 et 55 semaines (en fin de ponte), l’activité de cochage a augmenté de 30 % estime Mathieu Lardière, le responsable technique. Et la fertilité augmente de 5 points pour le lot âgé de 55 semaines. En revanche, l’adaptation des animaux au robot se traduit par une baisse de fertilité (mais pas des cochages) durant la première semaine, tandis qu’elle se stabilise ou s’accroît la deuxième semaine. « Nous avons collecté assez de données pour mettre en évidence une corrélation positive de 2 points de fertilité en plus pour 10 % de cochage en plus » indique Mathieu Lardière. Le test a été réalisé en comparant une semaine sans robot et les deux semaines suivantes avec. Les tentatives de cochages ont été comptées par un observateur, durant 65 heures et sur toute la longueur du bâtiment.

P.L.D.

 

 
© Hubbard-Tibot

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

La ferme solaire de Rom dans les Deux-Sèvres compte 33 000 m2 de panneaux et devrait produire 7,3 millions kWh par an. © Technique Solaire
Une méga installation conciliant des canards en plein air et du solaire en toiture
La société de développement Technique Solaire investit dans des champs d’ombrières photovoltaïques chez des éleveurs de volailles…
Un élevage de canards de chair équipé de panneaux depuis 2013 dans le Maine et Loire © Solewa
Trois raisons pour continuer à investir dans le photovoltaïque agricole
Investir dans du photovoltaïque à la ferme est de plus en plus d’actualité. Régis Le Carluer, conseiller énergies renouvelables à…
Influenza aviaire à H5N8 : La France passe en risque « élevé »

L’arrêté a été pris le 4 novembre et

Karine Ruault, entourée de son mari Kamuran Yilmaz et de leurs enfants Zérya et Elyas, a suivi le parcours à l’installation jeune agriculteur, lui permettant de bénéficier de conditions d’installation optimales. © A. Puybasset
Une installation en volaille de chair rondement menée
Karine Ruault s’est installée à 28 ans avec un bâtiment neuf en volaille de chair. Être bien accompagnée lors de son projet a été…
Antispécisme : Red Pill (ex DxE France) renonce aux vidéos clandestines en élevage
Contacté par Agra Presse le 9 novembre, William Burkhardt annonce que l'association Red Pill (ex-DxE France) qu'il a co-fondée…
pigeonneaux au nid
Covid-19 : Trois millions d’euros pour les éleveurs de canards, pintades, cailles et pigeons
Les éleveurs de pintades, canards, cailles et pigeons vont bénéficier d'une aide spécifique de l’État, à hauteur de 3 millions d'…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)