Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le projet Valeurs d’éleveurs de Certiferme se déploie

L’un des objectifs du modèle de production Valeurs d’éleveurs de Certiferme est de réduire les usages d’antibiotiques.

Fin 2014, 75 % des producteurs impliqués dans le projet Valeurs d'éleveurs seront équipés d’une tablette.
Fin 2014, 75 % des producteurs impliqués dans le projet Valeurs d'éleveurs seront équipés d’une tablette.
© P. Le Douarin

Démarré l’an dernier, le projet Valeurs d’éleveurs repose sur trois objectifs : produire une volaille tracée et sécurisée, qui réponde à la demande sociétale (bien-être, environnement, démédication) et aux abattoirs clients de Certiferme (rendement, propreté, fiabilité). Lors de l’assemblée générale de Certiferme, Joachim Michel, directeur des Ets Michel, a fait un point d’étape. « Fin 2014, 75 % des éleveurs seront équipés d’une tablette et renseigneront toutes les données de leurs lots sur l’application Certiferme.pro. 85 % des lots de poulets standard et certifié et 80 % des lots de canards ont été élevés sans antibiotiques », illustre-t-il.
Le groupe continue à tester l’impact de deux souches à croissance plus lentes (Rowan et Rustic d’Aviagen) sur le bien-être et sur les performances. Cette année, les efforts seront ciblés sur la dinde. Les densités vont être réduites à 6-7 dindonneaux/m2 et le sex-ratio va passer à 60 % mâle-40 % femelle. « L’objectif est de mieux valoriser le potentiel génétique, d’améliorer la tenue de litière et la maîtrise sanitaire. » Certiferme va déployer son plan de communication avec de nouveaux visuels et la mise en place d’un site internet Valeurs d’éleveurs. « Cette démarche a été présentée à plusieurs enseignes. Nous avons bon espoir de la valoriser par un étiquetage spécifique », a précisé Christophe Pajot, directeur de SNV. « Elle contribue à augmenter le niveau de confiance des consommateurs. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
La coopérative des volailles de Loué réagit à la baisse des ventes de poulet entier label rouge
Surpris par le recul du poulet entier et la stagnation de l’œuf sous labels rouges, le leader national prépare une nouvelle…
Vignette
La course au sexage des embryons de poule
Parmi les nombreuses start-up qui travaillent sur l’ovosexage, la société allemande Seleggt semble avoir pris un temps d’avance,…
Vignette
La volaille est le dindon de la farce de l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur
Signé le 28 juin, l’accord commercial bilatéral entre l’Union européenne et le Mercosur pénalise fortement le secteur agricole…
Vignette
Le groupe coopératif Terrena investit dans ses filières de volailles différenciées et les PAI
La page Doux est tournée chez Terrena. Le groupe investit désormais dans les filières différenciées, notamment avec un nouvel…
Vignette
LDC en pole position européenne
Avec ses acquisitions, le groupe LDC accroît ses performances et se positionne en leader européen, mais il stagne dans les GMS en…
Vignette
Nombreux cas d’influenza H3N1 en Belgique
Depuis fin avril, plusieurs dizaines d’élevages des Flandres belges ont été atteints par un virus influenza en principe…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)