Aller au contenu principal

Le dépistage de l’ influenza sur les palmipèdes prêts à gaver prolongé d’un an

Initialement prévue du 1er juin 2018 au 31 mai 2020, l’étude scientifique réalisée par l’Anses sur la circulation des virus de l'influenza aviaire faiblement pathogènes a été prolongée jusqu’au 31 mai 2021.

Toute la filière avicole de la zone du sud-ouest massivement contaminée par le virus H5N8 passe progressivement en mode confinement
© DR

Cette étude est conduite par l'Anses, en lien avec l'Ecole nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT) et le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog). Elle a reçu l'aval de la Commission européenne.

Les éleveurs vont poursuivre, les prélèvements sur les canards destinés à quitter l'exploitation avant leur mise en gavage. En revanche, le nouvel arrêté paru au Journal officiel le 31 mai, adapte les conditions du dépistage des palmipèdes prêts à gaver. Le délai maximal avant déplacement passe de 10 à 13 jours (sauf en cas de passage en risque influenza modéré). Par contre, le délai de 3 semaines ne change pas pour les lots de moins de 800 palmipèdes transférés à moins de 80 km.

Faire des économies de frais d’analyses

La méthode de diagnostic suivra le nouveau protocole défini avec le laboratoire national de référence de l’Anses Ploufragan et les analyses seront réalisables dans les laboratoires vétérinaires agréés ou reconnus par le ministère de l’agriculture. Ce changement a été demandé par le Cifog, afin de réduire les frais du dépistage. « L’arrêt de l’accompagnement financier des frais d’analyse - pas moins de 1,2 million d’euros - nous a conduit à solliciter le ministère de l’agriculture et les partenaires scientifiques pour explorer des solutions de réduction des coûts » explique Marie Laborde du Cifog. La solution est de ne faire qu’un seul prélèvement par animal (contre deux avec la méthode officielle). En effet, les deux ans de suivi ont montré que le test reste suffisamment sensible si le nombre d’animaux à prélever (en l’occurrence 20) ne change pas. Le coût de dépistage sera donc divisé par deux pour les producteurs. Selon le contexte sanitaire, il pourrait être nécessaire de revenir au protocole initial.

 

 

Lire aussi : Ralentissement des foyers d'influenza en Hongrie

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Plan de relance agricole : des aides à l’investissement sur les couvertures de fosses et le matériel d’épandage
Depuis hier, 4 janvier 2021, les exploitants agricoles peuvent déposer un dossier de demande d’aide au renouvellement des…
Le Gaec du Metz, avec Anne-Laurence et Xavier Fleury, devant leurs fils Arthur (à gauche) et Victor, ont fait le choix de la poule pondeuse plein air pour diversifier leur exploitation laitière. © A. Puybasset
Des poules pondeuses plein air pour diversifier le Gaec laitier
Le Gaec du Metz, dans l’Orne, se diversifie dans la volaille avec son nouvel élevage de 15 000 poules pondeuses plein air, géré…
Suivez la progression de l’influenza aviaire sur la carte interactive de Réussir Volailles
Les Marchés
La rédaction de Réussir Volailles actualise en permanence la cartographie des foyers d’influenza déclarés en Europe, afin…
La hacheuse pailleuse projette la litière jusqu'à 4 mètres de distance.  © SARL Chupin
Un hache-paille qui facilite le repaillage

Wic est une pailleuse autopropulsée qui broie et projette de la paille. Importée du Canada par l’…

Un foie gras vraiment faux selon l'UFC-Que Choisir. © Gaia
Le « foie gras » 100 % végétal déçoit l’UFC-Que Choisir

Verdict sans appel pour les deux ersatz de foie gras - le Faux gras et Gaia et le Veg’gras de Senfas - à base d’huile,…

La filière œuf a deux ans d'avance sur son programme de mutation vers la production hors cage. © P. Le Douarin
La transition vers l’œuf alternatif se poursuit
Pour la filière des œufs, l’année 2020 a été contrastée selon les segments de marché concernés.
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)