Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le couvoir Perrot va rejoindre LDC Amont

Après l’entrée dans la phase de négociation exclusive annoncée début avril, le rachat par LDC Amont de la totalité du capital de la société d’accouvage Perrot devrait être effectif d’ici fin juin. Âgé de 56 ans et sans succession familiale, Dominique Perrot souhaitait « anticiper pour transmettre l’entreprise dans les meilleures conditions possible. » Il restera à la direction générale de la société qui fonctionnera en autonomie, comme les autres filiales de LDC Amont. Déjà présent en accouvage de dinde avec Bétina, le groupe d’abattage a choisi d’investir dans le poussin, à un moment où l’accouvage européen est soumis à un processus de concentration qui s’accélère, soit par intégration par l’aval, soit par constitution de groupes d’accouvage. Basé à Pommerit-Jaudy, le couvoir costarmoricain a produit 89 millions de poussins en 2016 et réalisé un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. Un tiers de ses ventes se font à LDC Amont et 85 % de ses poussins (fermier, certifié et standard) terminent dans un abattoir LDC. Perrot représente environ le quart du nombre de poulets abattus par le groupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Vignette
« Le consommateur dicte l’avenir de nos filières » selon Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volailles de chair
Pour l’Anvol, l’étiquetage des volailles transformées devient incontournable pour limiter la portée négative des accords…
Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Vignette
Lancement d’une recherche appliquée sur le bien-être en élevage

Le projet européen PPILOW(1) visant à améliorer le bien-être des volailles et des porcs en…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)