Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

LDC amont reprend le couvoir vendéen Daviet

Le couvoir Daviet devient Galina Vendée et est dirigé par Dominique Perrot, directeur général de l'activité poussins de LDC © P. Le Douarin
Le couvoir Daviet devient Galina Vendée et est dirigé par Dominique Perrot, directeur général de l'activité poussins de LDC
© P. Le Douarin

Dans le cadre du plan de cession de la société Daviet, les actifs (couvoir de l’Oie et fermes) ainsi que le personnel et les contrats avec les éleveurs multiplicateurs, ont été attribués le 24 décembre dernier au pôle amont du groupe LDC par le tribunal de commerce de La Roche sur Yon. La reprise est effective depuis le 6 janvier dernier. Sous procédure de sauvegarde depuis mai 2018, Daviet avait déposé le bilan le 13 novembre 2019. Le groupe LDC est le seul à avoir fait une proposition de reprise. Daviet devient Galina Vendée et sera dirigé par Dominique Perrot, déjà directeur général du couvoir Perrot (22) et du couvoir du Sourn (56), ces unités bretonnes devenant Galina Perrot.
Gilles Huttepain, responsable du pôle amont, avance trois arguments pour expliquer cette reprise : " conserver la société d’accouvage, sécuriser la production de poussins sur deux territoires (Bretagne, Pays de la Loire) en cas de crise sanitaire, se doter de moyens pour consolider le 'né en France' de la démarche 4 F de LDC (né, élevé, abattu, transformé en France)." Avec une capacité hebdomadaire de 0,6 à 0,7 million de poussins, Galina atteint une capacité globale de 2,5 millions de poussins. Galina Vendée ne sera pas uniquement dédié à la production destinée au groupe LDC et continuera à fournir une clientèle variée assure Gilles Huttepain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

L’ouverture du rideau (ici entièrement abaissé) est régulée en fonction de la consigne de température et des besoins de ventilation de la salle d’élevage. © EARL LMA Pasquier
Un bâtiment dynamique avec jardin d’hiver en dindes
Annabelle et Louis-Marie Pasquier ont testé sur deux lots de dindes l’accès au jardin d’hiver de leur nouveau bâtiment en…
6 conseils pour bien entretenir son épandeur à fumier (et le faire durer)
Machinisme
Le respect des préconisations d’entretien d’un épandeur à fumier conditionne sa longévité, son coût d’utilisation et sa qualité…
Les visiteurs sont accueillis par un canard de plus de 3 m de haut réalisé avec des matériaux de récupération. © C. Mistral
Une Canard académie en Deux-Sèvres

Philippe et Jean-Robert Morille, éleveurs et transformateurs de canards à foie gras à Augé dans les…

Weidemann – Cabine basse sur les chargeuses articulées 2080LP et 2080LPT
Machinisme
Le constructeur allemand Weidemann remplace ses chargeuses articulées 2070LP et 2070LPT par les nouveaux modèles 2080LP et…
[TABLEAU COMPARATIF] - 198 épandeurs de fumier à caisse étroite
Machinisme
Les modèles à caisse étroite restent les épandeurs de fumier les plus largement répandus.
En Pologne, les abattoirs refusent d’abattre des volailles saines des zones touchées par le virus influenza aviaire H5N8 HP
Selon Andrzej Danielak, le président de la fédération nationale polonaise des producteurs de volailles (PZZHiPD, les abatteurs ne…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)