Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Louis Perrault, président du syndicat national des accouveurs (SNA)
« L’accouvage est un maillon stratégique pour l’aviculture française »

Le secteur de l’accouvage est en mutation avec de nouveaux défis technologiques à relever, un contexte sanitaire compliqué et des transmissions d’entreprises familiales réalisées sur fond d’internationalisation.

Louis Perrault est président du Syndicat national des accouveurs depuis octobre 2012 et vient d’être reconduit pour trois ans. Fils du sélectionneur de la lignée de coqs T (comme Thil en Haute-Garonne) Serge Perrault, il baigne dans le métier depuis le berceau. Il a vendu le couvoir familial en 2002 lorsqu’il est devenu directeur général du sélectionneur Sasso.
© P. Le Douarin
Quelles sont les missions du Syndicat national des accouveurs (SNA) ?

Louis Perrault : Ma priorité est que les accouveurs, quels que soient leur envergure, leur statut capitalistique ou l’espèce dont ils vivent, puissent se parler et échanger malgré leurs différences. Ces échanges permettent de partager des valeurs communes. Avec les témoignages de collègues ayant expliqué pourquoi ils avaient cédé leur entreprise pour les uns et repris pour les autres, notre dernière assemblée générale a été un bel exemple de partage réussi. Une autre mission du SNA est d’accompagner nos adhérents, ce qui a été fait plus intensément durant les deux crises sanitaires influenza. Le SNA a dialogué avec l’administration pour adoucir les difficultés économiques des entreprises. Peut-être que ces crises ont permis de faire prendre conscience à la filière de l’importance stratégique de notre maillon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Vignette
« Le consommateur dicte l’avenir de nos filières » selon Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volailles de chair
Pour l’Anvol, l’étiquetage des volailles transformées devient incontournable pour limiter la portée négative des accords…
Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Vignette
Lancement d’une recherche appliquée sur le bien-être en élevage

Le projet européen PPILOW(1) visant à améliorer le bien-être des volailles et des porcs en…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)