Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’accouvage Doux-Ballis étoffe son parc de reproduction

Avec un nouveau site de 7 200 m2 sous contrat, le pôle accouvage de Doux agrandit son parc dans un contexte de bâtiments plutôt vieillissants.

De gauche à droite : Romain Guillet, Laurent Puaud (AMRS), les éleveurs Bertrand Grolleau, Benjamin Cailleau, Stéphane Grolleau, Ralf Meyer (Big Dutchman), David Onillon (Onillon).
© DR

L’an dernier, le Gaec du Moulin de Chaix, situé à Tancoigné dans le Maine-et-Loire, a rejoint le pôle accouvage de Doux. « Nous avions le projet de passer de quatre à six bâtiments d’élevage de futures poules reproductrices, précise Stéphane Grolleau l’un des associés, mais cela ne collait pas avec les marchés de notre précédent accouveur partenaire. » Initialement composé par les deux frères Stéphane et Bertrand, le Gaec a été agrandi avec l’arrivée de Benjamin Cailleau en 2016. Situé dans une zone à dominante viticole, le Gaec produit également de la viande bovine parthenaise. Les six bâtiments vont approvisionner en reproducteurs chair JV les élevages de ponte des deux couvoirs dédiés à la production Doux. Il est possible qu’ils approvisionnent ultérieurement des élevages travaillant pour le couvoir Boyé, lui aussi détenu par Galliance. L’accouvage poulet export est majoritairement assuré par les couvoirs Ballis en Vendée et par Doux accouvage en Cotes-d’Armor, à raison de 100 millions et 60 millions d’œufs mis en incubation.

7 200 m2 répartis en trois sites

Les OAC sont fournis par un parc de 227 000 m2 (élevage et ponte), dont 75 % sont gérés par les couvoirs. Les éleveurs sous contrat représentent 32 000 m2 chez Doux accouvage (40 % du parc) et 25 000 m2 chez Ballis (27 %). Ces nouveaux bâtiments de 1 600 m2 chacun viennent renforcer les 15 000 m2 de poussinières internes Ballis. Ils ont été construits sur un troisième site (1) que les associés et leurs fournisseurs ont fait découvrir le 8 juin dernier. Pour la structure obscure à ventilation dynamique, ils ont choisi le constructeur Onillon de Saint-Aubin-de-Baubigné dans les Deux-Sèvres. Installés par AMRS Services, les équipements intérieurs sont tous de la marque Big Dutchman : chaînes plates et pipettes relevables, éclairage à leds, ventilation avec cinq cheminées et deux turbines au pignon. Le sol est bien entendu bétonné. L’investissement s’élève à 300 euros/m2, tout compris précise Stéphane Grolleau. Le Gaec du Moulin de Chaix a bénéficié d’une aide de Doux égale à 25 % du montant hors taxes du projet, qui sera versée sur neuf ans.

(1) 1 920 m2 et 2 030 m2 pour les sites existants.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
Des œufs issus de poules « ovo sexées » chez Carrefour

Le groupe de distribution Carrefour a lancé mi-septembre des œufs de la start-up Poulehouse, dont le…

Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
La 13ème édition du MaraTéléthon se prépare à remporter un nouveau défi
Le MaraTéléthon est un défi sportif et solidaire qui consiste à courir à travers la France 1000 km en relais et à récolter un…
Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)