Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La maladie X de la pintade a enfin un nom

Récompensés par le prix de la WPSA, les travaux de recherche de l’Inra et de l’École
vétérinaire de Toulouse ont permis d’identifier le responsable de la maladie foudroyante de la pintade. En France, ce virus inconnu touche quelques lots chaque année et cause une très forte mortalité. Les recherches classiques menées depuis les années 1980 avaient conclu à la présence d’un agent viral, mais sans l’identifier. L’équipe de Jean-Luc Guérin a utilisé le « séquençage massif haut débit sans a priori », qui permet de rechercher le matériel génétique
des agents infectieux présents dans un prélèvement.
Les travaux ont été menés et racontés comme une enquête policière : après reproduction expérimentale de la maladie et « pêche » de tous les candidats virus, un coronavirus a pu être identifié. Il a fait l’objet d’un séquençage par PCR ciblé et a été confronté avec
les cas du terrain pour vérifier que « le suspect était bien coupable ». L’agent probable de la maladie foudroyante de la pintade est un coronavirus dénommé GF-CoV, apparenté aux coronavirus de la dinde.


Contact : Etienne Liais, Inra-ENVT de Toulouse

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Chez Pascal Thibaud des volières à niveaux fixes, « faciles et pratiques à travailler »
Éleveur depuis neuf années avec des volières à niveaux fixes, Pascal Thibaud est satisfait de son choix et de ce mode d’élevage…
Vignette
SCH group cherche le compromis entre sociabilité et mobilité
En Alsace, Jean-Marc Hege a choisi deux systèmes pour fournir des poulettes s’adaptant aux différentes volières de ponte et…
Vignette
Éric Derivaux ravi par la mini-volière

Déjà producteur de poulettes au sol avec SCH group à Westhouse, Éric Derivaux a allongé un de ses deux…

Vignette
Christophe Haas plébiscite sa volière à niveaux fixes
Arrivé à son neuvième lot de poulettes, Christophe Haas a pris ses marques d’un équipement simple et facile à travailler.
Vignette
José Percher teste un nouveau concept de ventilation
Depuis le mois d’avril 2018, José Percher utilise un appareil de ventilation modulaire combinant la récupération de chaleur et le…
Vignette
Philippe Carfantan produit des poulettes « tout terrain »
Auparavant éleveur en cage et au sol, Philippe Carfantan exploite cinq bâtiments équipés de portiques à plateaux ou de mini-…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)