Aller au contenu principal

[Mise à jour ] Influenza aviaire : deux foyers aux portes de la France

Détectés sporadiquement durant tout l'été, les virus H5 de l'influenza aviaire sont repérés de plus en plus près du territoire français. Un autre foyer a été détecté le 6 au Luxembourg.

La zone de surveillance du foyer de Menin empiète largement sur le territoire français
© Afscaa

Le 2 septembre, un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N8 a été identifié en Belgique chez un négociant d’oiseaux situé à Menin, une commune frontalière de la France. C’est d’ailleurs sur cette commune qu’était apparu en novembre 2020 le premier foyer belge d’influenza (H5N5 hautement pathogène) dans un élevage de 150 000 poulets.

Depuis lors, huit autres foyers ont été repérés en Belgique, majoritairement chez des particuliers dont le dernier cas le 6 juillet 2021 à Moerzeke.

Deux zones réglementées ont été délimitées, car l’élevage comprend plus de 50 animaux : une zone de protection de 3 km et une zone de surveillance de 10 km débordant en France. Six communes ont été placées sous surveillance : Bousbecque, Halluin, Neuville-en-Ferrain, Roncq, Tourcoing et Wattrelos.

Le commerçant ayant vendu des oiseaux à des particuliers ces dernières semaines, il est possible que d’autres infections apparaissent. Pour autant, la Belgique garde son statut indemne d’influenza et les mesures ne sont pas renforcées au  niveau national.

Le 6 septembre, l'administration des services vétérinaires du Luxembourg a signalé un foyer sur la commune d'Olingen. Il s'agit d'un élevage amateur ayant acheté de la volaille provenant d'un marché en Belgique. Les deux foyers sont distants de 250 km, mais il est possible qu'il y ait un lien épidémiologique, car ce revendeur était présent sur sept marchés allant jusqu'au Luxembourg (Anderlecht, Arlon, Bastogne, Charleroi, Chimay, Florenville, Tournai).

 

Risque accru dès mi-septembre

Cet été, d’autres foyers ont été découverts aux Pays Bas (Heeten et Eemdijk) sur des palmipèdes d’ornement, en Estonie, Norvège et Finlande sur l’avifaune, ainsi que dans des élevages en Pologne et au Danemark.

Réuni le 24 août, un groupe d’experts néerlandais s’attend a ce que le risque d’infection augmente à partir de la mi-septembre et recommande d’accroitre la vigilance par la biosécurité renforcée et la surveillance passive de la mortalité de l’avifaune. En effet , l’avifaune sauvage résidente se révèle porteuse de virus et les premiers oiseaux migrateurs potentiellement porteurs de virus ont déjà été détectés.  

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Thierry Poincloux sur le merlon en terre masquant son élevage. Sur cette parcelle idéalement placée, rien ne laissait présager une opposition malgré tout restée limitée.
« Ne jamais préjuger de la facilité à monter un projet de poulailler»
Tristan Poincloux a défendu bec et ongles son autorisation d’exploiter face à un adversaire déterminé. Il est aujourd’hui…
Le premier site a été installé avant l'été en Loire Atlantique sur un parcours de canards .
Un nouvel agrivoltaïsme sur les parcours de volailles
Associant agroforesterie et photovoltaïque, la jeune société NovaFrance Energy fait le pari de séduire les éleveurs de plein air…
Chaque circuit d'assiettes en boucle compte deux descentes d'aliment pour une meilleure régularité de la distribution.  © A. Puybasset
Une vaste poussinière de 3200 m2 pour futurs repros chair
À l’EARL Chevillard, le bâtiment neuf, dynamique et obscur, est équipé pour atteindre une parfaite maîtrise de l’homogénéité des…
Les appréhensions légitimes du voisinage peuvent être aplanies par de patients efforts de communication en amont du projet de création ou d'extension.
Communiquer sur son projet d’élevage
De nombreux projets de créations ou d’extensions d’élevages génèrent des inquiétudes dans leur voisinage, lesquelles peuvent…
Défense de l'élevage : l’Anvol appelle les Français à se mobiliser pour les volailles françaises
L’interprofession de la volaille française (Anvol) appelle tous les acteurs de la société française à soutenir le secteur…
Apprécier le niveau de souffrance et la capacité à recouvrer assez vite un état quasi normal.
Comment décider de la mise à mort des volailles
L’Itavi et le monde vétérinaire, représenté par la SNGTV, ont édité un arbre décisionnel, qui permet à l’éleveur confronté à un…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)