Aller au contenu principal

VIDEO Grippe aviaire : un automate qui facilite la vaccination des canards

L’utilisation d’un automate de vaccination réduit la durée du chantier de vaccination contre la grippe aviaire, mais elle impose un certain calibre aux canetons.

Avec un automate de vaccination, le point d’injection du vaccin contre la grippe aviaire est plus précis qu’une vaccination manuelle, l’opérateur plaçant toujours de la même façon le caneton sur la platine. 

Lire aussi : Grippe aviaire : Les 4 points clés pour vacciner ses canards

Celui de Pascal Dugué, prestataire en canards (vaccination, débecquage, dégriffage), est muni d’une plaque aspirante qui tire la peau juste avant l’injection unique.

 

 
Détails du dispositif : la seringue double corps prête à l’emploi, le palpeur de déclenchement automatique, la grille d’aspiration de la peau du caneton.
Détails du dispositif : la seringue double corps prête à l’emploi, le palpeur de déclenchement automatique, la grille d’aspiration de la peau du caneton. © P. Le Douarin
 

L’automate est équipé d’une seringue double corps fixée à l’horizontale qui injecte de manière concomitante les vaccins Influenza (0,5 ml) et parvovirose (0,2 ml). À chaque changement de flacon, le compteur permet de vérifier la cohérence entre la consommation de vaccin et le nombre d’injections.

Lire aussi : Grippe aviaire : Les 4 points clés pour vacciner ses canards

Du 11e au 18e jour selon la morphologie

 

L’automatisation améliore aussi les conditions de travail du vaccinateur. La seringue double corps est utilisable en vaccination manuelle, mais elle fatigue la main et peut engendrer des troubles musculosquelettiques. Assis et bien éclairé, l’opérateur saisit le caneton dans le panier d’attente, le positionne sur la platine munie d’un palpeur qui déclenche l’injection, puis le dépose vers la glissière de sortie. Cet appareil permet aussi de débecquer en même temps que l’injection, et de dégriffer dans la foulée. La société Soulard préconise de dissocier la vaccination du traitement bec et griffes, mais « certains éleveurs font tout le même jour », remarque Julien Thieffry, responsable production chez Soulard.

 

 
Les deux opérateurs se font face pour vacciner et débecquer, les canetons arrivant par la gauche. Le dégriffage automatique (non présent ici) se pratique au premier plan.
Les deux opérateurs se font face pour vacciner et débecquer, les canetons arrivant par la gauche. Le dégriffage automatique (non présent ici) se pratique au premier plan. © P. Le Douarin
 

L’automate réduit aussi la durée du chantier. Pascal Dugué annonce une cadence horaire d’environ 1 200 canetons par poste, à comparer à 900 en manuel et 1 500 en vaccin parvovirose seul.

 

 
Un passeur remplit le panier (ici élévateur) pour approvisionner les vaccinateurs.
Un passeur remplit le panier (ici élévateur) pour approvisionner les vaccinateurs. © P. Le Douarin

 

En revanche, l’automate n’accepte pas n’importe quelle morphologie et ne convient pas pour la seconde injection. La tranche d’âge d’intervention va de 14 à 18 jours en Barbarie et de 11 à 14 jours en mulard.

 

Les plus lus

David Labbé en action fin janvier sur un barrage filtrant de la RN 12 dans les Côtes d'Armor
Contestations agricoles : « Nous sommes prêts à repartir au combat » explique cet éleveur de volailles

Producteur de poulets lourds en Côtes-d’Armor, David Labbé a largement participé aux mouvements agricoles. L’éleveur syndiqué…

Avec le poulet Label rouge, Corentin Chateignier, ici avec son père Alain, renforce le positionnement qualitatif et original de sa production (asperges, lavandin, truffe, ...
Installation en Beauce : « Je me suis diversifié dans le poulet Label rouge »
D’abord installé grâce à deux poulaillers Label rouge, Corentin Chateignier a récidivé pour conforter la diversification de l’…
Bien-être animal : L’association antispéciste L214 doit cesser de dénigrer la marque Le Gaulois

Assignée en référé par le groupe LDC, l’association antispéciste L214 a été condamnée le 22 février à faire cesser…

Grippe aviaire : quels sont les départements qui vaccinent le plus de canards ?

Le dernier bilan de la campagne de vaccination contre l’influenza aviaire (IA) détaille la répartition géographique de l’…

À Saint-Fulgent, le siège social du groupe Routhiau se trouve à moins de 500 m de l'usine Maitre Coq du groupe LDC.
Industrie de la volaille : L’expansion de LDC se poursuit avec le rachat du groupe Routhiau

Le leader français de la volaille est en négociations exclusives pour la reprise du groupe vendéen Routhiau, spécialisé dans…

Sébastien Mahé, éleveur de poules pondeuses plein air : « Les arbres sur les parcours contribuent à diminuer le stress des animaux, et donc indirectement celui de ...
« Je plante des arbres pour inciter mes poules à explorer le parcours »

Éleveur de poules pondeuses plein air, Sébastien Mahé a démarré un programme de plantation du parcours de 8,5 hectares en…

Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)