Aller au contenu principal

Influenza aviaire : les autorités sanitaires européennes appellent à la vigilance

Les migrations automnales d’oiseaux d’eau en provenance de l’extrême est de l’Europe pourraient être porteuses de virus de l’influenza aviaire prévient l’autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa).

Le cas le plus proche de foyer influenza se trouve encore à 2900 km de Paris
© P. Le Douarin d'après Google maps

Dans le rapport publié le 30 septembre par l’autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), le groupe d’experts (1) met en garde les pays de l’UE contre le risque de propagation de virus Influenza aviaire.

Ces virus pourraient être disséminés par les oiseaux migrateurs en provenance du centre de la Russie et du nord du Kazakhstan.

En effet, des dizaines de foyers d’influenza aviaire y ont été détectés depuis le mois de juillet, d’abord en Russie (icones bleues sur notre carte interactive ci-dessous), puis au Kazakhstan (icones orange). Les virus influenza H5 (du H5N8 a été identifié) ont touché des basses-cours, mais aussi des élevages commerciaux dont un très important complexe avicole. Un petit nombre d’oiseaux sauvages (anatidés, corvidés) ont également été détectés ; suffisamment pour suspecter que l’avifaune soit à l’origine des foyers en élevage.

La zone de répartition des virus H5 hautement pathogène reste assez imprécise. Les experts l’attribuent à la crise de la Covid-19.

En Russie, deux foyers isolés ont une localisation surprenante car très à l’écart des autres : une basse-cour détectée le 12 septembre dans la région de Saratov et un élevage de 170 000 volailles détecté le 23 septembre près de la Mer Noire (icones noires) .

En l’état actuel des connaissances, il est donc difficile de pronostiquer quelles voies migratoires seront les plus touchées.

En revanche, l’Europe du nord et de l’Est seront probablement affectées par des flambées épidémiques à partir de cet automne comme ce fut le cas en 2005 et 2016. Le moment de la propagation dépendra de la baisse soudaine et persistante des températures au centre de la Russie et au Kazakhstan. Son extension plus à l’ouest sera liée aux conditions climatiques qui régneront à l’est de l’Europe.

Dans la mesure où des virus influenza sont devenus endémiques en Europe, les experts soulèvent l’importance du suivi génétique des virus pour distinguer les virus « indigènes » de ceux « importés » par des oiseaux sauvages.

Les experts appellent aussi les professionnels avicoles, notamment ceux des secteurs palmipèdes, à renforcer leurs mesures de biosécurité, et les Etats à renforcer la surveillance passive de l’avifaune sauvage.

Ils rappellent enfin que le risque de transmission au grand public est très faible.

(1) ce rapport a été élaboré par l’Efsa, le centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et la laboratoire de référence de l’UE pour l’influenza aviaire

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Influenza H5N8 : La France ordonne un confinement partiel des volailles
Après la confirmation de la présence du virus influenza aviaire aux Pays-Bas le 20 octobre, le ministère a décidé d’imposer le…
Influenza H5N8 : Les Pays-Bas ont confiné leurs volailles
les Pays-Bas ont confinés leurs volailles depuis vendredi 23 octobre à zéro heure, après la détection le 20 octobre d’un virus de…
Photovoltaïque sur les parcours : Le Synalaf donne ses préconisations
Le syndicat national des labels avicoles (Synalaf) a fait part le 12 octobre de sa position sur l’installation de panneaux…
« Dans ce métier, il faut avoir le souci du détail » © P. Le Douarin
« Du matériel adapté et de la méthode pour laver les poulaillers»

« Basé dans les Deux Sèvres, je travaille seul, mais j’ai plusieurs nettoyeurs à disposition selon le…

Influenza aviaire : les autorités sanitaires européennes appellent à la vigilance
Les migrations automnales d’oiseaux d’eau en provenance de l’extrême est de l’Europe pourraient être porteuses de virus de l’…
LDC limite les impacts de la Covid-19
Au vu des volumes et des ventes en légère progression globale de mars à fin août, le groupe LDC démontre qu’il est arrivé à…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)