Aller au contenu principal

I-Tek devient revendeur de la gamme Ska

L’équipe commerciale Ska/I-Tek avec Philippe Andrault (APBS) et les deux dirigeants de I-Tek (Tanguy Pestel et Olivier Nicolas).
© P. Le Douarin

À partir de ce mois de janvier, I-Tek assure la vente et le suivi de toute la gamme Ska dans le Grand Ouest (Bretagne, Normandie et Pays de la Loire). « Depuis trois ans, afin de répondre correctement à la demande du marché, je recherchais un partenariat pour le suivi commercial et pour le montage des installations, explique Philippe Andrault, dirigeant d’APBS, l’agent commercial exclusif en France de l’équipementier italien Ska. Cette année, notre volume de volières Athéna pour les poulettes va être multiplié par six par rapport à 2017. » Tandis que cinq commerciaux I-Tek sillonneront le Grand Ouest, les deux commerciaux d’APBS (basé en Dordogne) se concentreront sur les autres régions. Installée à Trémeur dans les Côtes-d’Armor, I-Tek était spécialisée dans la conception et la fabrication de matériel d’élevage porcin. Depuis 2016, la société sœur I-Tek Solutions fabrique des bâtiments d’élevage pour porcs, volailles et veaux, en partenariat avec le fabricant NTD (fournisseur des ossatures métalliques profilées). I-Tek proposera des solutions clés en main (I-Tek solutions et Ska) à la demande. Cet accord est en partie à l’origine du doublement, prévu cette année, de la capacité de production de Ska, entièrement réalisée en Italie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Ce tourteau de soja "expeller" et non OGM fabriqué dans le sud-ouest fait partie des alternatives à développer © D.Poilvet
Vers une pénurie de soja non OGM
Les filières animales Non OGM font face à un manque de tourteau de soja qui pourrait durer plusieurs mois, avec peu de solutions…
Balayant un jet sur la coque, le chariot retourne à un rythme lent jusqu’à sa base. En cas de lavage manuel simultané, le laveur branche sa lance directement sur le chariot, lui évitant de tirer des longueurs de flexible. © A. Puybasset
"Avec le robot de lavage des poulaillers, je gagne en confort de travail »
Les associés des SCEA Levrel Frères et SCEA Garnier ont investi dans le robot de nettoyage Procleaner P200 pour laver la coque…
De nouvelles règles de production pour les œufs label rouge
En discussion depuis 2018, les nouvelles conditions de productions communes de la production d’œufs de poules label rouge sont…
Nathalie Mordelet avec ses poulettes pendant leur enlèvement : « Il faut être ferme avec les poules, sinon elles ont vite fait de gagner la partie à nos dépens. » © P. Le Douarin
Poules pondeuses : les six premières semaines sont cruciales
En production d’œufs sous modes alternatifs, les deux premiers mois de la mise en route des poules conditionnent énormément le…
Le test de modulation de la croissance a été mené dans la ferme de recherche de la firme services MG2Mix © Orvia-MG2Mix
Produire un canard de Barbarie plus petit et mieux viandé
Le sélectionneur Orvia propose aux producteurs de nouvelles pistes techniques afin de fournir aux abattoirs un canard mâle…
Adrien Hervault : « La première semaine, je déclenche manuellement la distribution de l’aliment pour bien caler les quantités et veiller à ce que les poules ne fassent pas de tri. » © A. Puybasset
« Je ne compte pas mes heures au démarrage de mes poules en volière »
Adrien Hervault et son père Patrick passent beaucoup de temps dans leurs volières durant les premières semaines, très attentifs à…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)