Aller au contenu principal

Hygiène des élevages : Comment bien mener sa dératisation

Expert en espèces envahissantes et indésirables dans les élevages, Romain Banse a conçu une méthode d’approche de la lutte contre les rongeurs.

Depuis des millénaires, les rats (ici un rat brun) et souris ont calqué leurs modes de vie, de manière à vivre aux dépens de l’Homme, mais pas souvent en bonne intelligence.
Depuis des millénaires, les rats (ici un rat brun) et souris ont calqué leurs modes de vie, de manière à vivre aux dépens de l’Homme, mais pas souvent en bonne intelligence.
© Torook/tock.adobe.com

Par nature proches des activités agricoles et d’élevage qui leur fournissent le gîte et le couvert, les rongeurs vivent au contact et aux dépens de l’Homme. Mais leur prolifération les rend envahissants, ils détériorent les installations, ils déprécient les matières agricoles et transmettent des pathogènes. Il est donc absolument nécessaire de limiter leur population à un niveau acceptable.

 

 
Depuis des millénaires, les rats (ici un rat brun) et souris ont calqué leurs modes de vie, de manière à vivre aux dépens de l’Homme, mais pas souvent en bonne intelligence.
Depuis des millénaires, les rats (ici un rat brun) et souris ont calqué leurs modes de vie, de manière à vivre aux dépens de l’Homme, mais pas souvent en bonne intelligence. © T. K. Holger/Stock.adobe.com

 

C’est d’ailleurs l’objet du plan de dératisation préventif et curatif personnalisé à chaque site. Chef de produit chez Synthèse Élevage pour les espèces envahissantes, Romain Banse pointe en quatre questions les actions à mener par le responsable d’élevage.

 

 
Jeune ingénieur agronome, Romain Banse a acquis l'expertise des espèces envahissantes au contact du terrain.
Jeune ingénieur agronome, Romain Banse a acquis l'expertise des espèces envahissantes au contact du terrain. © Synthèse Elevage

 

« Le nombre d’excréments et l’ampleur des dégâts sont de bons indicateurs du niveau d’infestation. Ils peuvent être affinés avec la fréquence de passage, la répartition des rongeurs sur le site, leur intensité… Puis pour construire son plan de dératisation et pour bien agir, on doit savoir répondre aux questions « où » et « comment ».

Le « où » définit les zones critiques et à faibles risques (avec l’aide ou non d’un expert).

Le « comment » concerne la méthode de lutte adaptée au rongeur présent, en envisageant sa forme, et en cas d’usage de produit chimique, l’appétence, les résistances, le dosage ou encore le mode d’action. Une fois l’infestation résolue, la démarche préventive permet de détecter l’arrivée des rongeurs, de les repousser (répulsifs) ou d’agir (méthode non chimique) pour empêcher qu’une intrusion ne devienne une nouvelle infestation. »

 

 
Hygiène des élevages : Comment bien mener sa dératisation
© D'après Synthèse Elevage

 

Appatâge réglementé

Depuis 2013, les nouvelles AMM des rodenticides précisent que la pose permanente d’appâts n’a jamais été autorisée, autrement dit qu’elle est interdite. Un traitement chimique, via des appâts, ne peut pas durer plus de 35 jours et les boîtes doivent être visitées tous les 2-3 jours (souris) à 5-7 jours (rats).

 

Les plus lus

Le cours des œufs a explosé en 2023
Le cours des œufs a explosé en 2023

Record battu sur les vingt dernières années pour les cours des œufs calibrés.

David Labbé en action fin janvier sur un barrage filtrant de la RN 12 dans les Côtes d'Armor
Contestations agricoles : « Nous sommes prêts à repartir au combat » explique cet éleveur de volailles

Producteur de poulets lourds en Côtes-d’Armor, David Labbé a largement participé aux mouvements agricoles. L’éleveur syndiqué…

Avec le poulet Label rouge, Corentin Chateignier, ici avec son père Alain, renforce le positionnement qualitatif et original de sa production (asperges, lavandin, truffe, ...
Installation en Beauce : « Je me suis diversifié dans le poulet Label rouge »
D’abord installé grâce à deux poulaillers Label rouge, Corentin Chateignier a récidivé pour conforter la diversification de l’…
Grippe aviaire : quels sont les départements qui vaccinent le plus de canards ?

Le dernier bilan de la campagne de vaccination contre l’influenza aviaire (IA) détaille la répartition géographique de l’…

Élevage en cage typique des fermes de ponte ukrainiennes. Selon l’Itavi, en 2022 le coût de production des œufs ukrainiens était inférieur d’environ 30 % par rapport ...
Souveraineté alimentaire : Desserrer l’étau des importations ukrainiennes

Six organisations agricoles européennes font des propositions constructives à la Commission européenne pour alléger le poids…

À Saint-Fulgent, le siège social du groupe Routhiau se trouve à moins de 500 m de l'usine Maitre Coq du groupe LDC.
Industrie de la volaille : L’expansion de LDC se poursuit avec le rachat du groupe Routhiau

Le leader français de la volaille est en négociations exclusives pour la reprise du groupe vendéen Routhiau, spécialisé dans…

Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)