Aller au contenu principal

[Grippe Aviaire] Sur Twitter, @JoliesRousses salue la forte mobilisation du terrain

Eleveuse de poules pondeuses plein air en Vendée, Lucie Gantier est directement concernée par l’épizootie d’influenza aviaire qui se diffuse depuis quelques jours dans les Pays de la Loire. Très active sur les réseaux sociaux, elle met en avant l’extraordinaire logistique déployée par tous les acteurs de la filière pour limiter l’impact sur les élevages.

© @JoliesRousses capture Twitter

 

« C’est incroyable tout ce que les hommes et les femmes du terrain arrivent à mettre en place pour que nous soyons le moins pénalisés par la situation sanitaire», remercie Lucie Gantier alias @JoliesRousses dans une vidéo postée ce mardi 8 mars sur Twitter.

Bien connue sur les réseaux sociaux pour promouvoir et défendre le monde agricole, l’éleveuse de poules pondeuses plein air est installée en Vendée, département qui a vu une propagation très rapide des foyers d’influenza aviaire au cours des derniers jours. Elle s’est exprimée sur les moyens logistiques et la forte mobilisation du terrain, face à « la mise sous cloche de la Vendée », comme annoncé sur le site reussir.fr/volailles

« Merci au centre de conditionnement qui accepte nos œufs !»

« Les autorités ont prévu de mettre le département en zone de contrôle temporaire (ZCT), ce qui signifie que plus rien ne pourra sortir ni entrer en Vendée. Mes œufs qui vont normalement dans la Sarthe vont être réacheminés vers un centre de conditionnement de Vendée. »

Son élevage est actuellement en zone indemne. « J’ai la chance pour l’heure d’être épargnée et d’avoir un centre de conditionnement qui a accepté de commercialiser nos œufs. Mais on ne sait pas ce qui nous attend… »

Sa commune se trouve au sud de la zone de foyers. Mais l'éleveuse redoute que les vents du nord actuels ne contribuent à propager le virus.

« Je continue de prendre soin de mes animaux au maximum : enrichissement pour limiter le picage, biosécurité à fond (chaulage du site, désinfection des véhicules, du sas évidemment, changement de tenue, etc). Mais ce qui doit arriver arrivera. Nous croisons les doigts ! »

 

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Connaitre l'excrétion et les pertes des élevages est un passage obligé pour dimensionner correctement les plans d'épandage
Environnement : vers une baisse des valeurs d’excrétion des volailles
La mise à jour des valeurs d’excrétion azotée et phosphorée des volailles réalisée dans le cadre du 7e plan action…
Jean-Baptiste Michelet termine de racler les restes de fientes après le départ des poules. La compacité et la maniabilité sont aussi appréciées par son épouse Véronique.
Manutention : un mini-tracteur bien utile pour travailler dans une volière
Véronique Michelet a investi dans un mini-tracteur pour décaper le sol avant l’enlèvement de sa bande de poules logées en volière.
À Montmeyran, Guillaume Delay a signé une promesse de bail sur 20 ans pour désamianter et solariser les toitures de ses deux bâtiments (1972 et 1988) dans lesquels il élevait des dindes. « L’aide de la région a fait la différence, l’opération ne doit rien me coûter ».
Bâtiments agricoles : Dans la Drôme, le photovoltaïque financera le désamiantage
L’installation de toitures photovoltaïques dans la communauté Valence Romans Agglo va permettre de financer le désamiantage d’…
Filière œuf : « Il faut préserver notre souveraineté alimentaire à tout prix »
Filière œuf : « Il faut préserver notre souveraineté alimentaire à tout prix »
Le 16 juin, Philippe Juven a quitté la présidence de l’interprofession de l’œuf (CNPO) après une décennie bien remplie. Commencée…
Le projet Européen aWISH (« Animal Welfare Indicator at SlaughterHouse » ) va développer des outils de surveillance du bien-être animal en temps réel, tout au long de la chaîne de production jusqu'à l’abattoir.
Recherche et Développement : trois nouveaux projets de l’Itavi
À travers trois nouveaux projets de recherche et développement nationaux et européens, l’Itavi travaille à concilier l’économie…
Nutrition des volailles : le phosphore, une matière première critique
Bien que les phytases soient utilisées depuis trente ans en volailles, il reste encore à faire pour mieux rendre disponible le…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)