Aller au contenu principal

[ Mise à jour ] Grippe aviaire : Le virus H5N1 touche 24 pays européens

Le dernier décompte de la plateforme Esa de surveillance épidémiologique constate une accélération de l’épizootie d’influenza aviaire due à 85 % au sous-type H5N1.

Plus de deux cents cygnes ont été trouvés morts dans la Meuse depuis le 9 novembre
© WWF

La plateforme Esa a délivré mardi soir son compte rendu de la situation épidémiologique des principales maladies animales.

Alors que la Belgique compte de plus en plus de détections d’oiseaux sauvages infectés, le cluster français du Lac de Madine persiste. Depuis le 9 novembre, les mortalités observées jusqu’au 22 novembre faisaient état de 222 cygnes, 12 oies cendrées, 4 bernaches du Canada et 1 aigrette. D’autres mortalités ont aussi été enregistrées dans la Meuse, au lac de Lachaussée et à l’étang de Haut fourneau, respectivement à 10 et 50 km à vol d’oiseau du premier cluster.

 

 

Nombre de foyers ou cas d'IA HP H5 en Europe et par semaine jusqu'au 14 novembre 2021 (source Plateforme Esa)

Extension en Europe

Les déclarations s’intensifient au Royaume Uni, en Allemagne, en Hongrie, en Pologne et en Italie la plus frappée avec 88 foyers recensés au 24 novembre. Trente quatre foyers ont été déclarés en Europe durant la semaine du 15 au 21 novembre, ce qui porte le total à 121 sur les 4 semaines précédentes.

Après les Pays Bas le 26 octobre, puis l'Allemagne et la Belgique, le Royaume Uni annonce ce mercredi que le confinement des volailles sera obligatoire à partir du 29 novembre. Dix sept foyers ont été déclarés en Grande Bretagne et un en Irlande du Nord.

De nouveaux pays ont déclarés des cas dans la volaille comme l’Irlande (21 novembre), la Slovaquie (23 novembre) et la Suisse (le 24 novembre).

Carte interactive des déclarations de foyers à influenza hautement pathogène en Europe (Conception Réussir Volailles)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Le Gaec Beaulieu s’est converti à l’agriculture bio, à l’occasion de l’installation de Florian Chaignon. Pour plus de cohérence,…
Alain Debare : «En hiver, les canards logés en intérieur sont en meilleure santé qu’à l’extérieur »
Mise à l’abri des canards : « La clé, c’est un paillage régulier et conséquent »
Pour la quatrième année consécutive, Alain Debare élèvera ses lots d’hiver de canards prêts à engraisser en bâtiment fermé.
Le résultat d’un incendie criminel dans l’Orne en septembre 2019.
Comment répondre positivement aux attaques anti-élevages
Face aux attaques sur l’élevage, garder une communication positive est essentiel, comme l’a montré le grand débat organisé au…
L'Itavi recommande le port d'un masque lors de taches en ambiance poussiéreuse (ici en volière de ponte), du fait de la présence de particules fines qui accroissent les risques.
Santé des éleveurs de volailles : prendre aussi en compte la taille des poussières
Les plus dangereuses, les poussières fines émises en élevage de poulet ne représentent que 5 % de la masse de particules, mais…
Sécurisation contre la grippe aviaire : l’accord de la filière à foie gras a été validé
Ce 9 novembre, l’accord interprofessionnel du Cifog sur la sécurisation de la filière à foie gras vis-à-vis du risque sanitaire…
Réglementation influenza : les conditions de mises à l’abri sont précisées
La direction générale de l’Alimentation (DGAL) vient de diffuser une instruction technique indiquant ce qu’elle entend par « …
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)