Aller au contenu principal

Forte suspicion d’influenza hautement pathogène dans un élevage de canards landais

Le 6 décembre, la préfecture des Landes a fait part d'une «forte suspicion» d'influenza aviaire dans un élevage de canards sur la commune de Benesse-Maremne. Une deuxième oie bernache a été trouvée positive en Bretagne.

Une forte mortalité suivie de la détection d'un virus influenza H5 fait craindre l'apparition du 1er foyer H5N8 en élevage commercial
© P. Le Douarin d'après Google maps

Une très forte mortalité a été enregistrée, le 5 décembre, dans un élevage de 6500 canards sur la commune de Benesse-Maremne.

Le laboratoire public d’analyses des Pyrénées et des Landes a confirmé la présence d'influenza aviaire de sous-type H5, indique le communiqué de la préfecture. L'exploitation a été placée sous surveillance et l'élevage est «en cours de dépeuplement préventif».

En attendant les résultats d'analyse du laboratoire national de référence de Ploufragan, la préfecture a également délimité une zone de contrôle temporaire couvrant 14 communes autour de cet élevage.

Depuis les deux épizooties successives survenues entre 2015 et 2017 (virus H5N1 puis H5N8), les mesures de biosécurité et de lutte ont été renforcées. Et les autorités, comme les professionnels, ont appris qu’il fallait frapper vite et fort pour empêcher la propagation des virus hors du premier foyer.  

Si cela est confirmé, ce sera le premier foyer survenant dans un élevage commercial.

Un communiqué de la Préfecture de Loire-Atlantique, du 7 décembre, informe qu'une oie bernarche sauvage a été confirmée positive le 4 décembre. Elle avait été trouvée morte sur la commune de Pornichet. C'est la seconde après celle de Riantec (Morbihan), confirmée le 27 novembre.

Depuis la mi-novembre trois cas d’influenza aviaire ont aussi été détectés dans deux animaleries en Corse et une dans le Yvelines, suivis de quatre foyers secondaires dans des basses-cours corses. Tous ces cas sont le fait d'une source commune de contamination identifiée sur des oies d’un particulier du Nord.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Grippe aviaire : Les volailles libérées dans 77 départements
L’arrêté paru ce matin autorise à nouveau la sortie des volailles ayant habituellement accès à un parcours.
Grippe aviaire : Où se trouvent les foyers ?
Nous mettons régulièrement à jour une carte interactive pour aider les lecteurs de la Revue Réussir Volailles - abonnés et…
Grippe aviaire : quand les volailles vont-elles sortir dans les parcours ??
Le ministère de l’agriculture planche sur un abaissement du risque influenza, permettant la fin progressive territorialisée de la…
Grippe aviaire : l’âge de sortie des Gallinacés raccourci à huit semaines
Dans les zones indemnes de foyers d’influenza aviaire, l’âge d’accès au parcours peut être avancé de deux semaines selon l’…
Grippe aviaire : Les palmipèdes autorisés à sortir à leur tour
Après les volailles la semaine dernière, les palmipèdes ont à nouveau partiellement accès au plein air.
Le rat brun est l'espèce la plus impactante
Comment réguler efficacement les rongeurs en élevage
Contrôler les populations de rongeurs indésirables en élevage ne s’improvise pas comme en témoigne Philippe Le Tirant, technicien…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)