Aller au contenu principal
Font Size

Miscanthus : en litière plutôt qu’en combustible chez Guillaume Lamier

Guillaume Lamier valorise son miscanthus sous forme de litière, en remplacement de paille et de copeau. Il est pourtant détenteur d’une chaudière à biomasse.

Guillaume et Patricia Lamier ont choisi d’utiliser leur paille pour le chauffage et leur miscanthus pour la litière.
© P. Le Douarin

Installés dans l’Orne, Patricia et Guillaume Lamier exploitent un site de cinq bâtiments (6 300 m2) et 200 hectares de SAU. Depuis 2011, ils ont planté 12 hectares de miscanthus qu’ils valorisent uniquement pour leur litière, alors qu’ils disposent d’une chaudière à biomasse avec échangeurs eau/air. Celle-ci ne fonctionne qu’avec la paille de l’exploitation, même si elle est capable de brûler du miscanthus. Ce choix est tout à fait logique pour Guillaume. « Notre chaudière est conçue pour être approvisionnée par des ballots. Utiliser le miscanthus stocké en vrac nous obligerait à le reconditionner. Et nous avons un gisement de paille à valoriser. » Enfin, il faudrait accroître la surface cultivée. « Les 12 hectares ne suffisent déjà pas à couvrir nos besoins annuels », sachant que le rendement avoisine les 12 tonnes/hectare dans la parcelle la plus ancienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Forte croissance de l'élevage de poules pondeuses bio en France
L'Agence Bio rapporte une vague d'engagement vers l'agriculture biologique en monogastriques.
Face à une crise structurelle européenne du canard de chair accentuée par la Covid-19, la CFA mobilise ses adhérents pour faire émerger des solutions pour les éleveurs dans les régions Auvergne-Rhone Alpes, Bretagne, Bourgogne et Pays de la Loire qui concentrent cette production. © P. Le Douarin
Le syndicalisme avicole CFA appelle à « agir d’urgence pour sauver les éleveurs de canards de chair »
Au nom de la Confédération française de l’aviculture (CFA), Gilles Lassus éleveur de canards de Barbarie dans l’Ain, appelle l’…
Litière de bouchons de paille © A. Puybasset
La gestion des litières des poulaillers de chair enquêtée
Les chambres d’agriculture de Bretagne ont analysé les pratiques de gestion de litière d’éleveurs de volailles de chair bretons.
Les mises en place nationales de canetons chair ont diminué de 28% en avril par rapport au même mois de 2019 (497 100 têtes par semaine) selon l'interprofession du canard. © P. Le Douarin
Les Pays de la Loire aident les éleveurs de canards Barbarie

Les collectivités territoriales ligériennes viennent au secours des 400 éleveurs de canards de chair.…

Installée dans le Gers, Béatrice Laffitte produit en label rouge mention sud ouest © C. Chabasse
La coopérative Euralis cherche des éleveurs de poulets label rouge sous IGP Landes
Le groupe Euralis s’inscrit dans une dynamique de croissance de sa production de volailles sous label rouge. La coopérative…
 © A. Puybasset
France Poultry fait du bénéfice

L’abattoir France Poultry, ex-Doux export à Châteaulin (29), a vendu 152 000 t de poulets et produits…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)