Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

ÉcoÉpandage en phase de lancement

Les constructeurs Pichon et Rolland sont à l’initiative de la création du référentiel de certification ÉcoÉpandage, spécifique aux épandeurs de fertilisants organiques liquides et solides.
Les autres partenaires sont l’Irstea (ex-Cemagref), la chambre d'agriculture de Bretagne et VetAgro Sup.
La démarche vise à se différencier parmi les constructeurs et à segmenter le marché par le haut. Les matériels certifiés seront capables d’épandre avec précision, en apportant la bonne dose, suivant une répartition spatiale homogène, et en limitant le tassement des sols.

Premières certifications début 2014


Huit points feront l'objet de vérifications par la plateforme Irstea de Montoldre, avec des exigences minimales à remplir : dose constante à vitesse constante, dose constante à vitesse variable, répartition transversale et longitudinale aux variabilités bornées, tassement des sols limité,notices d'instruction claires, aide à la mise en route de la machine, formation proposée aux utilisateurs. Les entreprises candidates seront auditées par un organisme certificateur.
Les machines certifiées bénéficieront d'un certificat de conformité et d’un identifiant ÉcoÉpandage.
Un site internet indiquera la liste des constructeurs et des machines certifiées.
Le projet, présenté au dernier Sima, a reçu un Innov’Space à Rennes et un Sommet d'Or à Cournon. Les premières certifications devraient être délivrées au début de l’année prochaine.

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Aviculture de novembre 2013. RA n°191 p. 10 à 19.


Au sommaire :


p. 12 - Une qualité d'épandage à géométrie variable
Répartition longitudinale et transversale

p. 13 -  Aller vers des niveaux croissants de maîtrise
Pour atténuer les écarts de répartition

p. 15 - « La notice d'utilisation aide à parvenir aux objectifs »
Emmanuel Piron, Irstea

p. 16 - Un épandeur à hérissons simple et polyvalent
Chez Jean-Pierre Loubeyre

p. 18 - « Deux épandeurs pour couvrir nos besoins »
À la Cuma des Amis

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Chez Pascal Thibaud des volières à niveaux fixes, « faciles et pratiques à travailler »
Éleveur depuis neuf années avec des volières à niveaux fixes, Pascal Thibaud est satisfait de son choix et de ce mode d’élevage…
Vignette
SCH group cherche le compromis entre sociabilité et mobilité
En Alsace, Jean-Marc Hege a choisi deux systèmes pour fournir des poulettes s’adaptant aux différentes volières de ponte et…
Vignette
Éric Derivaux ravi par la mini-volière

Déjà producteur de poulettes au sol avec SCH group à Westhouse, Éric Derivaux a allongé un de ses deux…

Vignette
Christophe Haas plébiscite sa volière à niveaux fixes
Arrivé à son neuvième lot de poulettes, Christophe Haas a pris ses marques d’un équipement simple et facile à travailler.
Vignette
José Percher teste un nouveau concept de ventilation
Depuis le mois d’avril 2018, José Percher utilise un appareil de ventilation modulaire combinant la récupération de chaleur et le…
Vignette
Philippe Carfantan produit des poulettes « tout terrain »
Auparavant éleveur en cage et au sol, Philippe Carfantan exploite cinq bâtiments équipés de portiques à plateaux ou de mini-…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)