Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

ÉcoÉpandage en phase de lancement

Epandage de fientes de volaille.
Epandage de fientes de volaille.
© G. Coisel

Les constructeurs Pichon et Rolland sont à l’initiative de la création du référentiel de certification ÉcoÉpandage, spécifique aux épandeurs de fertilisants organiques liquides et solides.
Les autres partenaires sont l’Irstea (ex-Cemagref), la chambre d'agriculture de Bretagne et VetAgro Sup.
La démarche vise à se différencier parmi les constructeurs et à segmenter le marché par le haut. Les matériels certifiés seront capables d’épandre avec précision, en apportant la bonne dose, suivant une répartition spatiale homogène, et en limitant le tassement des sols.

Premières certifications début 2014


Huit points feront l'objet de vérifications par la plateforme Irstea de Montoldre, avec des exigences minimales à remplir : dose constante à vitesse constante, dose constante à vitesse variable, répartition transversale et longitudinale aux variabilités bornées, tassement des sols limité,notices d'instruction claires, aide à la mise en route de la machine, formation proposée aux utilisateurs. Les entreprises candidates seront auditées par un organisme certificateur.
Les machines certifiées bénéficieront d'un certificat de conformité et d’un identifiant ÉcoÉpandage.
Un site internet indiquera la liste des constructeurs et des machines certifiées.
Le projet, présenté au dernier Sima, a reçu un Innov’Space à Rennes et un Sommet d'Or à Cournon. Les premières certifications devraient être délivrées au début de l’année prochaine.

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Aviculture de novembre 2013. RA n°191 p. 10 à 19.


Au sommaire :


p. 12 - Une qualité d'épandage à géométrie variable
Répartition longitudinale et transversale

p. 13 -  Aller vers des niveaux croissants de maîtrise
Pour atténuer les écarts de répartition

p. 15 - « La notice d'utilisation aide à parvenir aux objectifs »
Emmanuel Piron, Irstea

p. 16 - Un épandeur à hérissons simple et polyvalent
Chez Jean-Pierre Loubeyre

p. 18 - « Deux épandeurs pour couvrir nos besoins »
À la Cuma des Amis

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Le lobby de la viande cellulaire en embuscade
Pendant que les animalistes préparent l’opinion à ne plus manger de viande, des financiers investissent dans des produits de…
Vignette
Enquête avicole 2018 : Hausse des marges brutes malgré le poids des charges variables
L’enquête avicole des chambres d’agriculture sur les volailles de chair montre une amélioration des marges liée à une bonne…
Vignette
Un nouveau bâtiment de ponte pour le couvoir d’Avril
La famille Thomasset agrandit son élevage de Muel pour produire des œufs à couver de poulets de chair destinés à alimenter le…
Vignette
Le robot Octopus bientôt en vente

Le robot scarificateur Octopus sera lancé en France avant la fin de l’année assure…

Vignette
Face à l’agribashing, les interprofessions avicoles veulent être plus proactives
Face à la montée en puissance des vidéos chocs, les interprofessions de la volaille de chair et de l’œuf ont décidé d’être…
Vignette
Combiner des aliments pour une nutrition plus efficace

L’Itavi développe des outils de formulation en partenariat avec l’Inra pour mettre en œuvre une…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)