Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Du poulet de Loué pour la Chine ?

La coopérative des Fermiers de Loué veut investir le marché chinois. Et compte sur le distributeur Carrefour pour l’y aider.

2800 boîtes de 6 œufs label rouge de Loué sont vendues par heure d’ouverture des magasins Carrefour.
2800 boîtes de 6 œufs label rouge de Loué sont vendues par heure d’ouverture des magasins Carrefour.
© J.-C. Gutner

L’entente était cordiale ce 24 mai 2014 entre le PDG de Carrefour et le président des Fermiers de Loué, lors de l’assemblée générale de la coopérative sarthoise. Et pour cause : LDC vend 70 000 poulets par semaine à l’enseigne et « 2800 boîtes de 6 œufs label rouge de Loué sont vendues par heure d’ouverture des magasins . Nos relations sont obligatoirement bonnes, déclare Alain Allinant, président des Fermiers de Loué, tous les jours nous avons besoin des uns des autres. » Et notamment pour lancer sur le marché chinois son produit phare, les Fermiers de Loué compte sur Carrefour. Un essai d’élevage de poules soies noires est en cours. « Nous espérons réussir à produire cette volaille selon un cahier des charges européen, annonce le directeur de la Cafel, Yves de la Fourchardière, Aujourd’hui, cela ne représente qu’une petite production. Pour l’instant, LDC ne commercialise que des pattes de poulet vers ce pays. »


26% des poulets entiers label rouge sont du Loué


Sur le marché national, le directeur annonce une progression des ventes de volailles de chair depuis trois ans, qui se stabilisent à 32 millions de têtes dont 22 millions de poulets label rouge. La découpe en poulet a progressé de 30 %. « C’est très bien car c’est notre point faible », relève Yves de la Fourchardière. En France, 60 % des poulets entiers consommés sont label rouge, dont 26 % de la marque Loué. La progression sur le marché du poulet entier atteint son maximum et il est indispensable de passer à la découpe. » L’abattoir de la filière Loué, Cavol, a prévu d’agrandir son bâtiment, notamment pour la partie découpe. L’objectif est d’accéder à une meilleure valorisation des cuisses de volailles.
Par ailleurs, la Cafel a pris des parts minoritaires dans une nouvelle enseigne de restauration « Poulet-Purée PP » qui proposera du poulet rôti de Loué au menu. Le parc de bâtiments est saturé et pour faire face à des problèmes d’ajustement de marché au second trimestre, les Fermiers de Loué veulent passer de 40 à 80 poulaillers neufs par an pendant cinq ans. En œufs, les Fermiers de Loué ont produit 302 millions d’œufs label et bio en 2013.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Le 19 mars dans un supermarché de Bretagne, les linéaires étaient à nouveau bien remplis © P. Le Douarin
Les filières avicoles font face au tsunami du Covid-19
Depuis l’entrée en vigueur du confinement, les chaînes d’approvisionnement avicoles s’adaptent au bouleversement des débouchés et…
De nouveaux foyers d’influenza H5N8 HP sur des volailles en Allemagne, Bulgarie et Pologne
Les 12 et 13 mars, l’OIE a annoncé un foyer d'influenza aviaire H5N8 HP en Allemagne et six en Pologne
Florian Palluet mise sur la performance technique et énergétique, avec son poulailler de 1680 m2.  © A. Puybasset
Un bâtiment de volailles de chair équipé pour gagner en technicité
Florian Palluet a investi dans un poulailler de chair à extraction haute Skov. Dans ses choix d’équipements, il a donné la…
« Tous les coronavirus sont hautement transmissibles » , explique Béatrice Grasland, de l'Anses de Ploufragan
Béatrice Grasland, de l'Anses de Ploufragan, se veut rassurante sur la non-implication des animaux domestiques dans la…
Un troisième foyer d’influenza aviaire H5N8 HP découvert en Allemagne du nord
Un troupeau de dindes reproductrices porteur d’un sérotype H5N8 hautement pathogène a été éliminé le 21 mars à Dornum, près de la…
Les filières avicoles sur le pont face à la crise du coronavirus
L’ensemble des filières de production de volailles se mobilise pour nourrir les français pendant la crise.
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)