Aller au contenu principal
Font Size

Devenir éleveur d’autruches

Boris, un des pionniers de l'élevage d'autruches en France.
Boris, un des pionniers de l'élevage d'autruches en France.
© C. Julien

L’autruche est considérée comme un animal sauvage.
Si ses éleveurs sont agriculteurs, pouvoir s’installer leur demande d’obtenir un certificat de capacité, comme pour les employés de parc animalier. Il faut suivre plusieurs stages, qui peuvent durer jusqu’à trois ans. D’autre part, ce statut d’animal non domestique entraîne une réglementation très contraignante, comme, par exemple, une double clôture autour des parcs. L’association des éleveurs se bat pour que l’autruche passe sous statut d’animal d’élevage, et ainsi lever une partie de ces contraintes. L’Académie vétérinaire de France va dans ce sens, car l’élevage d’autruches ne porte pas préjudice aux populations sauvages. De plus, le statut de la viande est bien celui de volaille. Autre élément pour faciliter l’installation, une formation vient de voir le jour au lycée agricole de l’Oisellerie, à côté d’Angoulême (16), à l’initiative de l’Association des éleveurs d’autruches de France. « Une formation est nécessaire, car sans une bonne technicité on peut avoir de 20 à 30 % de pertes d’autruchons », estime Pierre Hitier, président de l’Association.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Pendant la période dérogatoire du nouveau règlement bio, le parcours pourra faire au minimum 1 mètre de large, à condition que le bâtiment ait été certifié bio avant le 31 décembre 2020 © P. Le Douarin
L’Inao adopte en urgence des règles transitoires pour les poulettes bio
Pour continuer à produire des poulettes bio et bénéficier d’une dérogation européenne, les éleveurs de poulettes devront être…
Les canards Grimaud Frères sexés dans l’œuf dès 2021
Le sélectionneur Grimaud Frères a mis au point un procédé pour déterminer au stade embryonnaire le sexe des canards barbarie et…
Sur le modèle utilisé fin 2018 par Seleggt, les œufs contenant des mâles sont retirés par un bras automatique, après avoir subi le test de détection du sulfate d'œstrogène. © Seleggt
L’Itavi fait un état d’avancement des recherches sur l’ovosexage des poussins
Plusieurs solutions techniques de sexage de l’embryon de poulet in ovo sont en cours de développement dans le Monde, avec des…
 © P. Le Douarin
« Orvia commercialisera des canetons mulards ovosexés en 2021 »
Avec la finalisation du prototype de sexage in ovo de ses canetons, le président du groupe Orvia, Benoît Gourmaud, annonce une…
En développant la volaille traditionnelle chez les petits fermiers africains, comme ici en Éthiopie, l'objectif est d'apporter aux populations rurales une source de protéines et de revenu à travers les œufs et la viande.  © Hendrix Genetics
Sasso contribue au développement du poulet villageois en Afrique
Le sélectionneur de souches colorées Sasso est impliqué dans deux projets de développement de l’aviculture rurale africaine,…
Bernard Guignard a commencé à planter massivement en même temps  qu'il a fait construire. © L. Vuillen
Des poulets sous les cerisiers et les abricotiers
Dans la Drôme près de Romans sur Isère, Bernard Guignard a associé l’élevage des poulets label rouge de l’Ardèche avec la…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)