Aller au contenu principal

Des virus variants de Gumboro toujours présents

Les virus variants de la maladie de Gumboro continuent de circuler en France. C’est ce que montre une récente enquête réalisée par le laboratoire Zoetis dans des élevages de poulets de chair français.

Identifié pour la première fois en France en 2006 (étude de Jackwood réalisée en Europe), le virus baptisé « variant français » diffère des virus classiques et hypervirulents de Gumboro par son expression clinique. « Les souches variantes ont surtout un effet immunodépresseur entraînant un retard de croissance et une hétérogénéité », a expliqué Nathalie Galliard, vétérinaire de Zoetis lors de la journée technique organisée par l'Association des techniciens avicoles de Ploufragan. De ce fait, ils peuvent parfois passer inaperçus. Jusqu’à présent, ces variants étaient peu surveillés car les méthodes d’analyses étaient coûteuses et longues. C’est pourquoi le laboratoire Zoetis situé à Torcé (35) a développé en 2016 une technique d’analyse PCR spécifique. L’enquête, réalisée entre juillet et décembre 2018, a ciblé des élevages de poulets, vaccinés ou non, présentant des signes de « décrochage » (baisse de croissance), des boiteries mais pas de symptômes classiques de Gumboro. « Sur les 206 bâtiments prélevés, nous avons retrouvé 8 souches hypervirulentes, soit un niveau constant par rapport à la précédente enquête de 2017." Par contre, neuf souches de virus variants ont également été détectées, essentiellement en Bretagne et en Pays de la Loire. « Cela laisse supposer que les souches variantes sont sous diagnostiquées et qu’il serait nécessaire de mieux les surveiller, en particulier dans les élevages montrant une baisse de performance inexpliquée. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Influenza H5N8 : La France ordonne un confinement partiel des volailles
Après la confirmation de la présence du virus influenza aviaire aux Pays-Bas le 20 octobre, le ministère a décidé d’imposer le…
Influenza H5N8 : Les Pays-Bas ont confiné leurs volailles
les Pays-Bas ont confinés leurs volailles depuis vendredi 23 octobre à zéro heure, après la détection le 20 octobre d’un virus de…
Ce portique de lavage de seaux est en fait un ancien porte-seau pour cornadis à veaux, fixé sur des poteaux. Julien Brignou a ajouté un pallier de roulement pour le basculer à 45°. Les seaux sont maintenus par des tendeurs. © Chambres d'agriculture de ...
Des astuces d'éleveurs de volailles pour faciliter le lavage
Les éleveurs utilisent des équipements astucieux pour réduire la pénibilité du travail tout en maintenant un lavage efficace.
Photovoltaïque sur les parcours : Le Synalaf donne ses préconisations
Le syndicat national des labels avicoles (Synalaf) a fait part le 12 octobre de sa position sur l’installation de panneaux…
« Dans ce métier, il faut avoir le souci du détail » © P. Le Douarin
« Du matériel adapté et de la méthode pour laver les poulaillers»

« Basé dans les Deux Sèvres, je travaille seul, mais j’ai plusieurs nettoyeurs à disposition selon le…

Influenza aviaire : les autorités sanitaires européennes appellent à la vigilance
Les migrations automnales d’oiseaux d’eau en provenance de l’extrême est de l’Europe pourraient être porteuses de virus de l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)