Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des virus variants de Gumboro toujours présents

Les virus variants de la maladie de Gumboro continuent de circuler en France. C’est ce que montre une récente enquête réalisée par le laboratoire Zoetis dans des élevages de poulets de chair français.

Identifié pour la première fois en France en 2006 (étude de Jackwood réalisée en Europe), le virus baptisé « variant français » diffère des virus classiques et hypervirulents de Gumboro par son expression clinique. « Les souches variantes ont surtout un effet immunodépresseur entraînant un retard de croissance et une hétérogénéité », a expliqué Nathalie Galliard, vétérinaire de Zoetis lors de la journée technique organisée par l'Association des techniciens avicoles de Ploufragan. De ce fait, ils peuvent parfois passer inaperçus. Jusqu’à présent, ces variants étaient peu surveillés car les méthodes d’analyses étaient coûteuses et longues. C’est pourquoi le laboratoire Zoetis situé à Torcé (35) a développé en 2016 une technique d’analyse PCR spécifique. L’enquête, réalisée entre juillet et décembre 2018, a ciblé des élevages de poulets, vaccinés ou non, présentant des signes de « décrochage » (baisse de croissance), des boiteries mais pas de symptômes classiques de Gumboro. « Sur les 206 bâtiments prélevés, nous avons retrouvé 8 souches hypervirulentes, soit un niveau constant par rapport à la précédente enquête de 2017." Par contre, neuf souches de virus variants ont également été détectées, essentiellement en Bretagne et en Pays de la Loire. « Cela laisse supposer que les souches variantes sont sous diagnostiquées et qu’il serait nécessaire de mieux les surveiller, en particulier dans les élevages montrant une baisse de performance inexpliquée. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
Des œufs issus de poules « ovo sexées » chez Carrefour

Le groupe de distribution Carrefour a lancé mi-septembre des œufs de la start-up Poulehouse, dont le…

Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
La 13ème édition du MaraTéléthon se prépare à remporter un nouveau défi
Le MaraTéléthon est un défi sportif et solidaire qui consiste à courir à travers la France 1000 km en relais et à récolter un…
Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)