Aller au contenu principal

Des furets détecteurs de virus influenza aviaire

Des chercheurs américains de l’Université d’État du Colorado montrent que des furets sont capables de détecter des émissions de molécules organiques émises par des canards porteurs de virus influenza aviaire.

Entrainés, des furets sont capables de différencier des fientes de canards Colvert infectés par un virus H5N2 faiblement pathogène
© Université d'Etat du Colorado

L’article est paru le 26 mai dernier dans la revue Plos One. Après avoir démontré dans une précédente étude que des souris étaient capables de différencier des échantillons de fientes de canards Colvert porteurs de virus influenza aviaire, l’équipe de Glen J Golden (Université du Colorado) a renouvelé l’expérience sur des furets, avec lequel il est plus facile d’interagir.

Lire aussi : [Carte interactive de l'influenza aviaire] L'épizootie saisonnière est en voie d'extinction

Les furets sont capables d’exprimer des comportements différents selon les biomarqueurs sentis. Ces chercheurs avaient déjà démontré que les canards infectés par un virus influenza émettaient des composés organiques volatils particuliers (l’acétoïne et l’octanol ou alcool de champignon).

Des furets domestiques castrés (Mustela putorius furo) ont d’abord été entraînés à afficher un comportement spécifique de grattage quand ils reconnaissaient des fientes de canards colverts infectés par une souche de virus IA H5N2 faiblement pathogène. Bien entrainés, ils y parvenaient dans plus de 90% des cas.

Afin d'établir que les furets identifiaient bien les échantillons en fonction des odeurs associées à l'infection, les chercheurs ont les effets d’autres facteurs  (effet canard, effet logement, effet alimentation, effet concentration de l'échantillon inoculé, effet jour du prélèvement post-infection).

Une dernière expérience a montré que des furets entraînés pouvaient déterminer la positivité vis-à-vis de H5N2 en présence d'échantillons de canards colverts inoculés avec le virus de la maladie de Newcastle ou de la laryngotrachéïte infectieuse.

En conclusion, ils estiment que l’utilisation de mammifères détecteurs de biomarqueurs qualifiés peut être un outil efficace pour détecter précocement des canards infectés et pour éviter sa propagation.

En revanche, si le furet est un meilleur modèle expérimental que la souris, ils pensent que le chien serait le plus approprié pour un usage sur le terrain. D’ailleurs, les facultés olfactives du meilleur ami de l’homme sont déjà largement utilisées pour détecter des maladies humaines (cancers, malaria, Covid-19…).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Ce tourteau de soja "expeller" et non OGM fabriqué dans le sud-ouest fait partie des alternatives à développer © D.Poilvet
Vers une pénurie de soja non OGM
Les filières animales Non OGM font face à un manque de tourteau de soja qui pourrait durer plusieurs mois, avec peu de solutions…
Balayant un jet sur la coque, le chariot retourne à un rythme lent jusqu’à sa base. En cas de lavage manuel simultané, le laveur branche sa lance directement sur le chariot, lui évitant de tirer des longueurs de flexible. © A. Puybasset
"Avec le robot de lavage des poulaillers, je gagne en confort de travail »
Les associés des SCEA Levrel Frères et SCEA Garnier ont investi dans le robot de nettoyage Procleaner P200 pour laver la coque…
Les autres organisations label rouge n'apprécient pas le risque de confusion entre un poulet "free range" sortant à l'extérieur et le terme Loué jusqu'à présent attaché au label rouge et à l'IGP Loué © P. Le Douarin
Signes de qualité : l’IGP "Volailles de Loué" bientôt supprimée
Entre la marque "Loué" et l’identification d’origine protégée "Volailles de Loué", les responsables des volailles fermières de…
De nouvelles règles de production pour les œufs label rouge
En discussion depuis 2018, les nouvelles conditions de productions communes de la production d’œufs de poules label rouge sont…
Nathalie Mordelet avec ses poulettes pendant leur enlèvement : « Il faut être ferme avec les poules, sinon elles ont vite fait de gagner la partie à nos dépens. » © P. Le Douarin
Poules pondeuses : les six premières semaines sont cruciales
En production d’œufs sous modes alternatifs, les deux premiers mois de la mise en route des poules conditionnent énormément le…
Éduquer les poules à fréquenter tout l'espace fait partir des trois objectifs du début de ponte (manger et vider la mangeoire, occuper les nids). © P. Le Douarin
Réussir l’installation des poules pondeuses alternatives
En atelier de poules pondeuses maintenues hors cage, la dizaine de semaines qui s’écoulent entre l’arrivée des poulettes et l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)