Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Croissance des volailles fermières d’Auvergne

Cinquième bassin label rouge, l’Auvergne continue de valoriser son modèle extensif. En 2013, la commercialisation a augmenté de près de 12,44 %, avec 6,7 millions de volailles fermières labellisées contre 5,9 millions en 2012. Avec 150 lots de plus, les mises en place (7,7 millions) ont progressé de plus de 9 % pour la seconde année consécutive.

« Composante essentielle de l’agriculture de la région et gage du maintien d’un tissu rural, la filière ambitionne de poursuivre le développement de sa production », a expliqué Bernard Leutrat, le président du Syvofa.
Le recrutement de nouveaux éleveurs, amorcé il y a deux ans, est toujours d’actualité. Entre 2012 et 2013, cinquante bâtiments sont entrés en production. Cet élan, l’Auvergne le doit en partie aux innovations.
La dernière, lancée en octobre sur le marché, est le poulet fermier Ben. Comprenez bien-être naturel. 
Le poulet Ben est la déclinaison  du poulet EQC développé pour Carrefour, qui est proposé à d’autres enseignes. Un nouveau cahier des charges cadre la démédication, la qualité de l’alimentation et les conditions d’élevage.
Cent cinquante éleveurs sont concernés, mais dans un proche avenir, il pourrait être étendu aux
350 éleveurs. La filière a souhaité lui donner une déclinaison originale. Vendu entier ou en barquette de dix morceaux, le poulet Ben joue la carte du pratique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)