Aller au contenu principal

Chêne vert conseil redynamise la formation des éleveurs

La vétérinaire Natacha Sorin a été la cheville ouvrière de la conception et de la réalisation (en interne) de la formation par e-learning Elea. © P. Le Douarin
La vétérinaire Natacha Sorin a été la cheville ouvrière de la conception et de la réalisation (en interne) de la formation par e-learning Elea.
© P. Le Douarin

La branche formation du groupe vétérinaire Chêne vert conseil a reçu une nouvelle reconnaissance fin août pour son outil numérique d’apprentissage Elea, distingué cette année par un innov’Space. Son projet de e-guide de bonnes pratiques fait partie des vingt lauréats 2019 que le ministère de l’Agriculture finance dans le cadre du plan Ecoantibio 2. Les projets retenus sont destinés à former et à communiquer sur les enjeux de la lutte contre l’antibiorésistance et sur la prescription raisonnée des antibiotiques. Chêne vert conseil va réaliser des tutoriels numériques qui seront disponibles en 2020 pour la volaille et en 2021 pour le lapin. Ils visent à permettre aux élevages de réduire l’usage des antibiotiques au profit d’autres traitements.

Ces deux e-guides seront inspirés de la méthode de formation par e-learning Elea présentée au Space. Après inscription préalable, elle est accessible sur la plateforme Elea.vet à tout éleveur ou technicien soucieux de s’améliorer. La première partie théorique se déroule sous la forme d’un autoapprentissage en ligne d’une durée de 3 h 30 (accessible 24 h/24 h), à compléter par 3 h 30 de pratique sur le terrain. Le module disponible concerne le démarrage. Il est développé en sept chapitres complémentaires par des vidéos et des contrôles de compréhension. L’offre va être développée dans les mois à venir. Le prochain module concernera les six verrous de la lutte contre le pou rouge. Il est réalisé avec le laboratoire MSD et Synthèse élevage, et sera disponible en janvier 2020.

Elea est éligible aux fonds de formation (Fafsea, Vivea). Elle peut aussi être réalisée et personnalisée via des organisations de production partenaires de Chêne vert conseil.

Contact@chenevertconseil.com.
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Filière canard à foie gras : Un rapprochement entre Euralis et Maïsadour ?
Ce 28 juillet, les deux poids lourds coopératifs du sud-ouest annoncent être entrés en discussion pour travailler ensemble sur…
Les déchets et plaques amiantés sont emballés dans des contenants identifiables (logo A), avant d’être livrés à une décharge habilitée ou stockés au maximum un an sur l’exploitation. © P. Le Douarin
Fenêtres en rénovation de poulaillers : une amiante très embarrassante
La présence d’amiante dans les plaques fibrociment des poulaillers antérieurs à 1997 augmente les coûts de mise en conformité et…
Ingénieure agronome spécialiste des matières premières depuis trente-cinq ans, Patricia Le Cadre a rejoint le Céréopa en 2007. Ce bureau d’études associatif s’intéresse à la compétitivité et aux enjeux des agroactivités en matière d’alimentation et de production, de durabilité des systèmes, d’environnement et de relations sociétales. © Céréopa
Matières premières agricoles : « La Chine mène la danse du commerce des céréales »
Pour Patricia Le Cadre, experte des marchés des matières premières agricoles au Céréopa, après avoir mis la main sur le commerce…
Pignon orienté à l'est. Idéalement, il faudrait des ouvertures au nord ou à l’est (ensoleillement le matin, avant la montée en température). © P. Le Douarin
 « La lumière naturelle rend la gestion du bâtiment plus complexe »
L’impact de l’entrée de lumière naturelle peut être envisagé sous deux angles, celui du comportement animal et celui de l’apport…
L’éclairage naturel s’impose en volaille standard
Mis sous pression depuis 2016, les trois principaux groupes d’abattage demandent à leurs éleveurs d’élever des volailles au…
Le projet Abile visait à mieux connaitre le potentiel de différents types d'effluents avicoles et son évolution dans le temps, notamment en lien avec le stockage © A. Puybasset
Les effluents avicoles ont de l’énergie à revendre
Grâce au procédé de méthanisation, les effluents des élevages avicoles ont un rôle à jouer dans la transition énergétique…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)