Aller au contenu principal

Flambée de cas d’influenza H5N8 HP en Pologne

Première  touchée par le virus H5N8 HP  le 31 décembre 2019, La Pologne reste toujours le pays d’Europe le plus affecté par l’influenza aviaire avec 27 foyers recensés depuis le début de l’épidémie.

Les nouveaux foyers déclarés par l'OIE (en noir) et par les médias (en oriange)
© P. Le Douarin d'après Google maps

Le 25 février, l’OIE a mis en ligne sept nouveaux foyers d’influenza H5N8 HP détectés en Pologne entre les 7 et 22  février (pictogrammes noirs sur la carte) auxquels s’ajoutent deux foyers (pictogrammes orange) signalés par les médias polonais dans la région de Lodz.

Ces foyers sont disséminés du sud au nord du centre de la Pologne et dans des secteurs qui jusqu’à présent n’étaient pas affectés ou très peu. Ils sont survenus depuis le 19 février, sauf un cas. Il s’agit d’élevages commerciaux et d’après les médias polonais ce sont principalement des élevages de canards (6 foyers) et un de dinde. Les taux de mortalité connus sont élevés (21% en moyenne), sauf pour un cas (77 morts sur 18799 canards).

Au total, l’OIE a recensé 27 foyers de virus H5N8 HP en Europe, soit 60% des foyers enregistrés dans les huit pays affectés. En Pologne, un seul oiseau sauvage a été trouvé mort et porteur du virus à proximité des premiers cas concentrés dans une même zone aux environ de Lublin. La situation sanitaire ne semble donc pas maitrisée en Pologne.

Par ailleurs, le 24 février  les médias faisaient  part du versement de 6 millions de Zlotys (1.4 million d’euros) pour indemniser les huit premiers foyers détectés dans la région de Lublin. Les pertes (animaux et frais de décontamination) ont été estimées à 9 millions de Zlotys (2.1 M€). Cette région n’a plus connu de foyers depuis le mois de janvier.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Thierry Poincloux sur le merlon en terre masquant son élevage. Sur cette parcelle idéalement placée, rien ne laissait présager une opposition malgré tout restée limitée.
« Ne jamais préjuger de la facilité à monter un projet de poulailler»
Tristan Poincloux a défendu bec et ongles son autorisation d’exploiter face à un adversaire déterminé. Il est aujourd’hui…
Le premier site a été installé avant l'été en Loire Atlantique sur un parcours de canards .
Un nouvel agrivoltaïsme sur les parcours de volailles
Associant agroforesterie et photovoltaïque, la jeune société NovaFrance Energy fait le pari de séduire les éleveurs de plein air…
Chaque circuit d'assiettes en boucle compte deux descentes d'aliment pour une meilleure régularité de la distribution.  © A. Puybasset
Une vaste poussinière de 3200 m2 pour futurs repros chair
À l’EARL Chevillard, le bâtiment neuf, dynamique et obscur, est équipé pour atteindre une parfaite maîtrise de l’homogénéité des…
Eclosion à la ferme (concept X-Treck)
Les Pays-Bas passent à l’alimentation précoce des poussins de chair
D’ici septembre 2024, tous les poussins de chair nés aux Pays-Bas devront avoir accès à l’alimentation dans les 36 heures qui…
Les appréhensions légitimes du voisinage peuvent être aplanies par de patients efforts de communication en amont du projet de création ou d'extension.
Communiquer sur son projet d’élevage
De nombreux projets de créations ou d’extensions d’élevages génèrent des inquiétudes dans leur voisinage, lesquelles peuvent…
Défense de l'élevage : l’Anvol appelle les Français à se mobiliser pour les volailles françaises
L’interprofession de la volaille française (Anvol) appelle tous les acteurs de la société française à soutenir le secteur…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)