Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bellavol recherche des éleveurs de canard

Dans la région Pays de la Loire en fort déficit d’éleveurs de canards de Barbarie, l’organisation de production Bellavol fait de gros efforts pour attirer les candidats.

Depuis plusieurs années, le déficit en surfaces d’élevages de canards sur caillebotis ne cesse de se creuser, bien que le revenu dégagé soit intéressant. Deux raisons peuvent l’expliquer.
La première est environnementale et elle concerne le lisier. Les éleveurs de canards doivent disposer de terres d’épandage (41 ha épandables à 80 kg P2O5/ha et 32 ha à 140 kg N/ha pour 1 000 m2 en canard mixte), alors que les éleveurs d’autres volailles peuvent composter les effluents et les exporter. Des essais de compostage paille-lisier sont d’ailleurs en cours en Vendée, menés par deux organisations de production. De plus, les nouvelles normes de biosécurité ne vont pas faciliter la gestion du lisier, car elles obligeront souvent à ajouter une seconde fosse de stockage ou à investir dans du matériel d’enfouissement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)