Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Avec la vaccination in ovo, j’achète ma tranquillité »

Chez Colette Faucheux, le vaccin Gumboro est administré au couvoir. Un choix pour sécuriser sa production et son confort de travail.

Colette Faucheux et Christelle Barbier, technicienne Huttepain Bretagne à sa droite : "En confiant la vaccination Gumboro au couvoir, je me simplifie la tâche et n'ai plus la crainte de mal faire."
© A. Puybasset

Voici deux ans que les poulets certifiés de Colette Faucheux sont vaccinés in ovo au couvoir pour les protéger contre la maladie de Gumboro. Désormais elle ne réalise plus aucune vaccination en élevage, le vaccin bronchite infectieuse se faisant également au couvoir sur les poussins d’un jour. Elle ne reviendrait pas en arrière. « Cela me simplifie la tâche. Je n’ai plus la crainte de mal faire. J’ai l’assurance que les poussins ont été bien vaccinés », résume l’éleveuse. Installée à Balazé en Ille-et-Vilaine, elle exploite avec son mari un élevage laitier ainsi qu’un poulailler de 1200 m2, en production certifiée de 56 jours. « Avec 4 à 5 lots par an, on peut facilement oublier l’une des étapes à respecter pour bien réussir sa vaccination. » Ce que confirme Christelle Barbier, technicienne du groupement Huttepain Bretagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Les interactions entre antibiotiques et désinfectants confirmées dans l’eau de boisson
Une récente étude de l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) confirme que le chlore et le peroxyde d…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
La trémie du Dose-Tout est fixée sur la vis d’alimentation. Elle existe en version transparente pour visualiser le niveau de produit restant. © BioArmor
Un doseur de compléments nutrionnels pour volailles incorporé à la ferme

BioArmor commercialise le microdoseur Dose-Tout, destiné à incorporer en élevage et dans l’aliment des…

Trois nouveaux pays d’Europe de l’Est touchés par un virus Influenza aviaire H5N8 hautement pathogène
Après la Pologne, la Hongrie, la Roumanie puis la Slovaquie ont à leur tour confirmé des foyers de virus H5N8 hautement pathogène…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)