Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Aux Pays-Bas, les lésions aux pattes sont pénalisées

Elevage de poulets hollandais.
Elevage de poulets hollandais.
© P. Le Douarin

Depuis le premier janvier 2013, un nouveau critère de mesure du bien-être est appliqué pour les élevages de poulets de chair néerlandais produisant à la densité maximale (jusqu’à 42 kg vif/m2). « La fréquence des pododermatites est désormais prise en compte, en plus du taux de mortalité », explique Jan van Harn. L’état des coussinets est contrôlé à l’abattoir sur un échantillon de deux fois cinquante pattes par lot. Un score est attribué en fonction de la gravité des lésions sur une échelle de 0 à 200 d’une grille de notation. Si la moyenne annuelle des lots d’un bâtiment se trouve entre 80 et 120 points, un plan d’amélioration devra être mis en
place pour diminuer l’incidence des lésions. Au-delà de 120 points, ce plan devra être accompagné d’une baisse du chargement maximal à 39 kg/m2, avec un impact direct sur la productivité de l’élevage.

 

 

 

 

 

« Une enquête de prévalence des pododermatites a été réalisée dans huit abattoirs néerlandais entre mars 2010 et mars 2011. 70 % des quelque 400 lots se situaient au-dessus du seuil de 120 points », précise Jan van Harn. En moyenne, 35 % des pattes examinées n’avaient pas de lésions (score 0) et 38,5 % montraient des lésions sévères (score 2). Par ailleurs, un système automatique d’inspection des pattes par camera vient d’être validé par l’administration néerlandaise (système Meyn).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

De nouveaux foyers d’influenza H5N8 HP sur des volailles en Allemagne, Bulgarie et Pologne
Les 12 et 13 mars, l’OIE a annoncé un foyer d'influenza aviaire H5N8 HP en Allemagne et six en Pologne
Florian Palluet mise sur la performance technique et énergétique, avec son poulailler de 1680 m2.  © A. Puybasset
Un bâtiment de volailles de chair équipé pour gagner en technicité
Florian Palluet a investi dans un poulailler de chair à extraction haute Skov. Dans ses choix d’équipements, il a donné la…
« Tous les coronavirus sont hautement transmissibles » , explique Béatrice Grasland, de l'Anses de Ploufragan
Béatrice Grasland, de l'Anses de Ploufragan, se veut rassurante sur la non-implication des animaux domestiques dans la…
Un troisième foyer d’influenza aviaire H5N8 HP découvert en Allemagne du nord
Un troupeau de dindes reproductrices porteur d’un sérotype H5N8 hautement pathogène a été éliminé le 21 mars à Dornum, près de la…
Les filières avicoles sur le pont face à la crise du coronavirus
L’ensemble des filières de production de volailles se mobilise pour nourrir les français pendant la crise.
Pour l'éleveur, la qualité des coussinets plantaires des poulets passe par une bonne gestion de la litière. © A. Puybasset
La pododermatite du poulet de chair, un challenge européen
La gestion de l’eau et de la litière sont les principaux leviers sur lequel peut agir l’éleveur pour empêcher les pododermatites…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)