Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Aux Pays-Bas, les lésions aux pattes sont pénalisées

Depuis le premier janvier 2013, un nouveau critère de mesure du bien-être est appliqué pour les élevages de poulets de chair néerlandais produisant à la densité maximale (jusqu’à 42 kg vif/m2). « La fréquence des pododermatites est désormais prise en compte, en plus du taux de mortalité », explique Jan van Harn. L’état des coussinets est contrôlé à l’abattoir sur un échantillon de deux fois cinquante pattes par lot. Un score est attribué en fonction de la gravité des lésions sur une échelle de 0 à 200 d’une grille de notation. Si la moyenne annuelle des lots d’un bâtiment se trouve entre 80 et 120 points, un plan d’amélioration devra être mis en
place pour diminuer l’incidence des lésions. Au-delà de 120 points, ce plan devra être accompagné d’une baisse du chargement maximal à 39 kg/m2, avec un impact direct sur la productivité de l’élevage.

 

 

 

 

 

« Une enquête de prévalence des pododermatites a été réalisée dans huit abattoirs néerlandais entre mars 2010 et mars 2011. 70 % des quelque 400 lots se situaient au-dessus du seuil de 120 points », précise Jan van Harn. En moyenne, 35 % des pattes examinées n’avaient pas de lésions (score 0) et 38,5 % montraient des lésions sévères (score 2). Par ailleurs, un système automatique d’inspection des pattes par camera vient d’être validé par l’administration néerlandaise (système Meyn).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Chez Pascal Thibaud des volières à niveaux fixes, « faciles et pratiques à travailler »
Éleveur depuis neuf années avec des volières à niveaux fixes, Pascal Thibaud est satisfait de son choix et de ce mode d’élevage…
Vignette
SCH group cherche le compromis entre sociabilité et mobilité
En Alsace, Jean-Marc Hege a choisi deux systèmes pour fournir des poulettes s’adaptant aux différentes volières de ponte et…
Vignette
Éric Derivaux ravi par la mini-volière

Déjà producteur de poulettes au sol avec SCH group à Westhouse, Éric Derivaux a allongé un de ses deux…

Vignette
Christophe Haas plébiscite sa volière à niveaux fixes
Arrivé à son neuvième lot de poulettes, Christophe Haas a pris ses marques d’un équipement simple et facile à travailler.
Vignette
José Percher teste un nouveau concept de ventilation
Depuis le mois d’avril 2018, José Percher utilise un appareil de ventilation modulaire combinant la récupération de chaleur et le…
Vignette
Philippe Carfantan produit des poulettes « tout terrain »
Auparavant éleveur en cage et au sol, Philippe Carfantan exploite cinq bâtiments équipés de portiques à plateaux ou de mini-…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)