Aller au contenu principal

Wine Pixels, des photos "sculptées" dédiées au monde du vin

Franck Boucher se présente comme un photo-graphe ou sculpteur d’images. Depuis plusieurs années, il explore les possibilités offertes par la photographie numérique. De ce cheminement artistique est née Wine Pixels, une série de douze œuvres dont cinq ont été réalisées pour les 10 ans de l'Institut de la vigne et du vin.

Imprimée sur une bâche plastique haute de 4 m de haut sur 2,4 m de large, Biodiversité est l’une des œuvres Wine Pixels en très grand format que le photographe a conçues pour l’Institut de la vigne et du vin (ISVV) à Bordeaux. Elle présente un cep de vigne géant si on la découvre d’en bas, et une mer de vigne si on la regarde d’en haut, depuis une passerelle. Et dans cette imagerie déjà foisonnante, se dissimulent une quinzaine de petits animaux. "C’est une pièce engagée, explique Franck Boucher. Elle est tirée sur une matière pas du tout noble dont la surface est faite de minuscules trous. Leur présence fait qu’environ 15 % de l’image de départ ne se retrouve pas au tirage. L’expérience ici est de dire que dans une œuvre, il y a toujours ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas mais qui existe tout de même. En agriculture c’est aussi un peu le cas avec la biodiversité. Elle existe mais on ne la voit pas forcément et son rôle est certainement plus grand qu’on ne croit. C’est une chance pour moi en tant qu’artiste de pouvoir porter ce questionnement au sein d’un institut scientifique qui mène des recherches sur ce thème. "

Une inspiration puisée dans la nature et la peinture

Comme toutes les œuvres de sa série, Biodiversité présente des lieux du vin sous une multitude d’angles à la façon des artistes cubistes du XXe siècle. Avec Le Précieux, Franck Boucher propose une allégorie du travail des hommes qui produisent le précieux vin de Sauternes. Imaginée pour être accrochée dans l’amphithéâtre de l’ISVV, cette œuvre a été élaborée avec près de 200 prises de vues réalisées sur quatre jours de vendanges à Yquem et au château de Rayne Vigneau en Gironde. Trente de ces photos ont ensuite été travaillées pour amener l’œil à prendre conscience du récit qu’elles portent. Les autres ne sont plus identifiables tellement elles ont été découpées mais elles sont présentes, tels des pixels, uniquement pour la valeur de leurs couleurs. "Pour découvrir les trente récits du Précieux, explique Franck Boucher, il faut prendre son temps et laisser son imaginaire relier les différentes images pour que l’histoire portée par l’œuvre puisse se livrer. Adolescent, j’adorais passer des heures devant les toiles de Géricault. J’aime toujours cette idée que plus on regarde, plus on découvre."
La passion de Franck Boucher pour les vignobles est née en Val de Loire, au contact du défunt vigneron Pierre Caslot, du domaine de la Chevalerie à Bourgueil, qu’il considère comme un "vigneron poète de la nature". Le photographe a remporté le prix Terroirs d’images - catégorie Professionnel du festival Oenovidéo en 2016.

"J’aime toujours cette idée que plus on regarde, plus on découvre."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
transport vendange Réussir Vigne
La sélection parcellaire, "mot-clé" des vendanges 2021, selon l'ICV
L’épisode de gel du mois d’avril a entraîné une très forte hétérogénéité de maturité dans les vignes d'Occitanie. Pour les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole