Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

A la vôtre
Vin et santé, notre priorité !

C'était le mot d'ordre de la matinée technique du congrès des Œnologues de France, réuni à Dijon le 1er juin. Objectif : communiquer et informer de manière impartiale sur ce thème on ne peut plus sensible.

Dr J-P Rifler : "Il suffit d'un peu de vin pour baisser significativement les risques d'infarctus".
Dr J-P Rifler : "Il suffit d'un peu de vin pour baisser significativement les risques d'infarctus".
© B. Velut

On a parlé médecine, ce samedi 1er juin au Château de Marsannay. C'est l'Union des Œnologues de France qui a provoqué cet afflux de blouses blanches autour de son thème de 2013 : Vin Nutrition Santé. Le but de ces conférence n'était évidemment pas de prêcher auprès d'un public déjà convaincu, mais de présenter un état des lieux des certitudes sur les bénéfices de la consommation – modérée, faut-il le rappeler – de vin (rouge) sur certaines maladies.

 


Pierre-Louis Tesseidre, de l'ISVV Bordeaux, a tout d'abord dressé un état des lieux des connaissances acquises 20 ans après la médiatisation du French Paradox et rappelé ce qu'on entendait par "consommation modérée". Les conférenciers ont ensuite souligné que le consensus scientifique existait bel et bien sur certaines maladies, notamment cardiovasculaires mais également neurodégénératives et certains cancers. "Pour les risques d'AVC, un verre par jour protège déjà ", a annoncé Dr Jean-Pierre Rifler, de l'INSERM. De quoi rassurer un peu les professionnels de la filière…


L'idée générale ressortant de ce congrès est que la communication sur le vin seul est un sujet trop glissant, et qu'il serait plus opportun de communiquer sur la gastronomie française dans son ensemble, en donnant au vin la place qu'il mérite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole