Aller au contenu principal

Val de Loire
« Vignes Vins Randos » reçoit deux récompenses de l’Europe

En Espagne, Interloire s’est vue récompensée de deux prix pour son évènement « Vignes Vins Randos ». L’Europe reconnaît ainsi la contribution de l’interprofession à la valorisation des territoires viticoles du Val de Loire et au développement de l’œnotourisme dans la région.

Chaque premier weekend de septembre, les vignerons situés entre Nantes et Blois accueillent sportifs et épicuriens pour des balades ludiques et gourmandes.
© VVR
interloire

Ce n’est pas un mais deux premiers prix que l’interprofession du Val de Loire, Interloire, a raflé lors de la 12 ème conférence internationale du tourisme culturel en Europe le 24 octobre dernier, à Grenade, en Espagne. Les concours « European Iter Vitis Awards » et « Destination du tourisme culturel durable 2019 », catégorie œnotourisme, ont donc choisi de distinguer les balades sensorielles et pédagogiques organisées chaque premier weekend de septembre dans le vignoble ligérien depuis 16 ans. « C’est une grande fierté et une formidable récompense pour tous les vignerons qui ont à cœur de transmettre leurs connaissances et leur savoir-faire à travers cet évènement convivial et ludique », a salué Anne-Sophie Lerouge, responsable communication d’Interloire. Né de l’envie de valoriser le Val de Loire en tant que territoire viticole, « Vignes Vins Randos » (VVR) existe grâce aux efforts de près de 400 vignerons, chaque année plus nombreux. « L’évènement fédère tout un vignoble et c’est aussi ça que nous avons souhaité mettre en avant auprès de l’Europe », a complété Anne-Sophie Lerouge. Pour Olivier Martin, vigneron au domaine Merceron Martin et organisateur de balades depuis le début, cette récompense est aussi une "mise en lumière de l'identité européenne au sein de laquelle la gastronomie et le vin occupe une place centrale."

 

Un rapprochement avec d'autres vignobles européens envisagé pour la prochaine édition

 

En 2003, date de la première édition de « Vignes Vins Randos », près de 1500 personnes ont participé aux sept balades proposées. L’édition 2019 a rassemblé quelques 12 000 personnes autour de 17 balades de 3h environ, ponctuées de pauses gourmandes et culturelles. « C’est le vigneron qui choisit ce qu’il souhaite faire découvrir au public sur le parcours », insiste Anne-Sophie Lerouge. Si une nouvelle commune s’est déjà manifestée pour participer à l'édition 2020, les prix obtenus pourraient projeter l'évènement à une autre échelle. " J'envisage de proposer un rapprochement avec d'autres vignobles européens ", s'enthousiasme Oliver Martin.

 

98 % des participants sont prêts à revenir

 

Côté participants, l'enthousiasme pour l'évènement est manifeste. « À l’issue de chaque édition, nous menons une enquête de satisfaction auprès des participants. Les dernières conclusions révèlent que 98 % des répondants recommandent l’évènement et sont prêts à revenir l’année prochaine », se félicite Anne-Sophie Lerouge. " Nous avons essentiellement des randonneurs du Val de Loire, pas forcément du périmètre proche. Ces gens ont envie d'être avec nous les vignerons, ils nous écoutent beaucoup, nous posent des questions sur l'évolution de notre métier, et ils en profitent pour approfondir leurs connaissances", témoigne Olivier Martin. Côté organisateurs, ce moment d'échange privilégié avec le public est également attendu avec impatience. " VVR, c'est le coup d'envoi du nouveau millésime !", s'exclame le vigneron.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
La pipistrelle commune a une envergure de 180 à 240 mm pour un poids de 3 à 8 g. © L. Jouve
Tout savoir sur la pipistrelle commune dans les vignes
La pipistrelle commune fait partie des chauves-souris que l’on retrouve dans les milieux viticoles. Insectivore, elle est très…
Lorsqu'il alimente des camions transportant du vin ou des alcools viniques, l'ED95 contribue à limiter l'empreinte carbone de la filière. © Raisinor France
Un biocarburant à 95 % issu du marc de raisin
La filière vitivinicole contribue depuis longtemps à produire des biocarburants via la distillation des marcs de raisin et des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole