Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Val de Loire
« Vignes Vins Randos » reçoit deux récompenses de l’Europe

En Espagne, Interloire s’est vue récompensée de deux prix pour son évènement « Vignes Vins Randos ». L’Europe reconnaît ainsi la contribution de l’interprofession à la valorisation des territoires viticoles du Val de Loire et au développement de l’œnotourisme dans la région.

Chaque premier weekend de septembre, les vignerons situés entre Nantes et Blois accueillent sportifs et épicuriens pour des balades ludiques et gourmandes.
© VVR
interloire

Ce n’est pas un mais deux premiers prix que l’interprofession du Val de Loire, Interloire, a raflé lors de la 12 ème conférence internationale du tourisme culturel en Europe le 24 octobre dernier, à Grenade, en Espagne. Les concours « European Iter Vitis Awards » et « Destination du tourisme culturel durable 2019 », catégorie œnotourisme, ont donc choisi de distinguer les balades sensorielles et pédagogiques organisées chaque premier weekend de septembre dans le vignoble ligérien depuis 16 ans. « C’est une grande fierté et une formidable récompense pour tous les vignerons qui ont à cœur de transmettre leurs connaissances et leur savoir-faire à travers cet évènement convivial et ludique », a salué Anne-Sophie Lerouge, responsable communication d’Interloire. Né de l’envie de valoriser le Val de Loire en tant que territoire viticole, « Vignes Vins Randos » (VVR) existe grâce aux efforts de près de 400 vignerons, chaque année plus nombreux. « L’évènement fédère tout un vignoble et c’est aussi ça que nous avons souhaité mettre en avant auprès de l’Europe », a complété Anne-Sophie Lerouge. Pour Olivier Martin, vigneron au domaine Merceron Martin et organisateur de balades depuis le début, cette récompense est aussi une "mise en lumière de l'identité européenne au sein de laquelle la gastronomie et le vin occupe une place centrale."

 

Un rapprochement avec d'autres vignobles européens envisagé pour la prochaine édition

 

En 2003, date de la première édition de « Vignes Vins Randos », près de 1500 personnes ont participé aux sept balades proposées. L’édition 2019 a rassemblé quelques 12 000 personnes autour de 17 balades de 3h environ, ponctuées de pauses gourmandes et culturelles. « C’est le vigneron qui choisit ce qu’il souhaite faire découvrir au public sur le parcours », insiste Anne-Sophie Lerouge. Si une nouvelle commune s’est déjà manifestée pour participer à l'édition 2020, les prix obtenus pourraient projeter l'évènement à une autre échelle. " J'envisage de proposer un rapprochement avec d'autres vignobles européens ", s'enthousiasme Oliver Martin.

 

98 % des participants sont prêts à revenir

 

Côté participants, l'enthousiasme pour l'évènement est manifeste. « À l’issue de chaque édition, nous menons une enquête de satisfaction auprès des participants. Les dernières conclusions révèlent que 98 % des répondants recommandent l’évènement et sont prêts à revenir l’année prochaine », se félicite Anne-Sophie Lerouge. " Nous avons essentiellement des randonneurs du Val de Loire, pas forcément du périmètre proche. Ces gens ont envie d'être avec nous les vignerons, ils nous écoutent beaucoup, nous posent des questions sur l'évolution de notre métier, et ils en profitent pour approfondir leurs connaissances", témoigne Olivier Martin. Côté organisateurs, ce moment d'échange privilégié avec le public est également attendu avec impatience. " VVR, c'est le coup d'envoi du nouveau millésime !", s'exclame le vigneron.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Le satellite pour surveiller en temps réel l’état hydrique des parcelles de vigne

De quoi s’agit-il ? Le chercheur israélien David Helman et son équipe ont essayé d’…

Marjana Martinic, ancienne vice-présidente de l’Alliance internationale pour une consommation responsable (IARD). © G. Perrin
" Il y a des solutions plus efficaces pour réduire l’abus d’alcool que le Dry January »
Lors du colloque international consacré à la Prohibition du 5 au 9 novembre à Reims, une session était consacrée…
Un bilan très positif pour l’édition 2019 du Sitevi
Avec une fréquentation en légère hausse par rapport à 2017, le Sitevi conserve son statut de salon incontournable pour les…
Vignette
De l’expérimental à la cuvée sur-mesure
En Champagne, Julien Launois a commencé par tester l’impact des différentes chauffes d’un fût sur ses vins. Puis, celui de la…
Avec sa benne et son blocage de différentiel, le Jobber EV5 peut répondre aux attentes de certains viticulteurs. © Deltamics
Le courant passe pour les quads et les SSV
L’offre en quad et SSV électriques est encore très restreinte. Mais de nouveaux modèles, plus adaptés à la viticulture, sont…
Thomas Gomes (à droite) et Guillaume Clemenceau ont commencé par travailler la syrah sur une parcelle de Maury, avant de décider de planter ce cépage sur leurs domaines respectifs situés dans le vignoble de Bordeaux. © J. Gravé
La syrah fait de nouveaux adeptes dans les vignes
Avec le réchauffement climatique, de plus en plus de vignerons cherchent des solutions dans l’encépagement. Expérimenter la syrah…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole